Trop de scanners dans l'enfance augmentent le risque de cancer

Les scanners fréquents effectués durant l'enfance, augmenteraient le risque de développer une tumeur au cerveau ou une leucémie dans les dix ans qui suivent l'exposition aux rayons ionisants des machines, selon une étude publiée le 7 juin 2012 dans la revue The Lancet.

Rédigé le

Trop de scanners dans l'enfance augmentent le risque de cancer
Trop de scanners dans l'enfance augmentent le risque de cancer

L'étude a été réalisée en Grande-Bretagne sur 178 604 personnes sans antécédents de cancer, ayant effectué des scanners entre 1985 et 2002, alors qu'elles étaient âgées de moins de 22 ans. Au cours du suivi, 74 patients ont développé une leucémie, et 135 une tumeur cérébrale.

Les chercheurs ont estimé que deux à trois scanners dans l'enfance pourraient tripler les risques de survenue de ces types de cancers. Cela représente toutefois un risque faible : sur 10 000 patients exposés aux radiations d'un scanner avant l'âge de 10 ans, un seul développera une tumeur 10 ans après la première exposition.

Mais bien que les risques soient faibles par rapport aux avantages cliniques de ce type d'imagerie, les chercheurs insistent pour que les scanners ne soient utilisés que lorsqu'ils sont entièrement justifiés. Ils demandent aux radiologues de revoir le taux de radiations à la baisse lors des examens et autant que faire se peut, ils conseillent d'utiliser l'exploration par des IRM qui n'exposent pas aux rayonnements ionisants.

Source : The Lancet

En savoir plus

Ailleurs sur le web :