Qu’est-ce qu’une cicatrice chéloïde ?

Ces chéloïdes sont en fait des excroissances de peau qui se développent sur les cicatrices. C’est tout l’inverse d’une cicatrice fine et discrète. Elles sont volumineuses, dures au toucher et de couleur rose, rouge ou brun foncé sur les peaux noires. Ces chéloïdes ne sont pas contagieuses, mais elles peuvent être à l’origine de démangeaisons.

Rédigé le , mis à jour le

Qu’est-ce qu’une cicatrice chéloïde ?

En temps normal, la cicatrisation se déroule en 3 temps.

D’abord, les globules blancs éliminent les cellules mortes. Puis pour combler le trou laissé par la plaie, d’autres cellules vont proliférer et former du tissu conjonctif, du collagène et de nouveaux vaisseaux sanguins. Enfin, la plaie se rétracte et un nouvel épiderme se forme à la surface de la peau.

Chez certains patients ce processus est trop efficace.

Les cellules du tissu conjonctif fabriquent trop de collagène et des bourrelets épais et fibreux vont se former sur ces cicatrices que l’on dit hypertrophiques. Si elles persistent au-delà de 18 mois, on parle alors de cicatrices chéloïdes. Elles peuvent se former après une banale piqûre de moustique ou une opération et apparaissent le plus souvent sur le bas du visage, les épaules et le thorax.

Ces cicatrices peuvent s’enlever chirurgicalement mais le problème c’est qu’elle réapparaissent dans 30 à 70 % des cas. On peut alors réaliser des injections de corticoïdes pour limiter ce phénomène.

En savoir plus :