Perte de l'odorat : et si c'était un virus ?

C'est un phénomène rare et souvent traumatisant. Du jour au lendemain, certains perdent brutalement le sens de l'odorat. Impossible alors de faire la différence entre le parfum d'une rose et la puanteur des égouts. Un mystère que des chercheurs français tentent de percer... Un virus pourrait être à l'origine de cette perte subite de l'odorat.

Rédigé le

Perte de l'odorat : et si c'était un virus ?

Pourquoi certaines personnes perdent brutalement le sens de l'odorat ? C’est assez méconnu, mais la pathologie existe. Elle porte le nom d’anosmie et des chercheurs ont choisi de se pencher dessus pour mieux la comprendre et peut-être parvenir mieux la prendre en charge. La perte d'odorat arrive souvent de manière brutale. Les causes les plus connues sont le traumatisme crânien et la maladie des muqueuses nasales… Parfois les médecins suspectent une origine virale mais il n'y a, pour le moment, aucune explication scientifique à cela. L'étude en cours devrait permettre d'en savoir plus.

Plus il y aura de volontaires pour se prêter à cette étude, plus les scientifiques auront de chances de découvrir les causes de la maladie. Ceci est donc un appel à volontaires.

Si vous avez perdu brutalement l'odorat après une infection, notamment respiratoire, vous pouvez adresser un mail à l'adresse suivante : celoit@pasteur.fr

Les virus disparaissent des fosses nasales rapidement, mieux vaut vous manifester dans les jours qui suivent la perte de l'odorat.

En savoir plus :