Pénurie d'ophtalmologistes : les orthoptistes à la rescousse

Face à la pénurie d'ophtalmologistes, leur syndicat, le SNOF, vient de proposer un regroupement avec les orthoptistes, les "kinés de l'oeil", qui pourraient effectuer une partie de leurs actes afin de limiter les délais d'attente.

Rédigé le , mis à jour le

Pénurie d'ophtalmologistes : les orthoptistes à la rescousse
Pénurie d'ophtalmologistes : les orthoptistes à la rescousse

L'ophtalmologie est la spécialité pour laquelle les files d'attente sont les plus longues, atteignant jusqu'à un an dans certaines régions, selon une étude de l'UFC-Que choisir remontant à 2009.

Pour y remédier, le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) propose des regroupements avec des orthoptistes, professionnels spécialisés dans la rééducation visuelle, sachant que leur présence dans un cabinet permet d'augmenter l'activité de soins de 30 % en moyenne.

"Ils effectuent déjà les interrogatoires, les tests d'acuité, de tension et l'examen des muscles ce qui nous permet de gagner 7 à 13 minutes par patient", a expliqué à l'AFP Jean-Bernard Rottier, président du SNOF.

Le syndicat propose désormais que l'orthoptiste, qui a une formation de trois années de médecine, puisse "décider de la pertinence d'un examen complémentaire" et s'occuper "du suivi des enfants à partir de sept ans qui n'ont pas de problème particulier".

L'objectif serait de parvenir à un taux de 80 % des ophtalmologistes associés à un orthoptiste, soit 4 000 orthoptistes de plus en 2025. Le SNOF préconise par ailleurs de former 3 % des internes en médecine à l'ophtalmologie, contre 1,5 % aujourd'hui.

Les besoins en soins oculaires, devraient passer de 32 millions d'actes en 2010 à 43 millions en 2025, selon une projection du SNOF.

Dans un sondage de l'Ifop pour le SNOF publié vendredi 9 décembre 2011, 83 % des Français jugent les délais trop longs pour obtenir un rendez-vous chez l'ophtalmologiste. Ils sont 92 % à estimer que l'ophtalmologiste est le plus compétent pour dépister d'éventuels problèmes aux yeux. Enfin, 67 % sont favorables au fait que l'ophtalmologiste travaille avec une équipe médicale qui effectue des examens avant la consultation. Ce sondage a été réalisé en ligne auprès d'un échantillon de 1 006 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans ou plus.

En savoir plus :