Ongles incarnés : quand décide-t-on d'opérer ?

J'ai toujours eu des ongles incarnés, à partir de quand l'opération est-elle possible ?

Rédigé le , mis à jour le

Ongles incarnés : quand décide-t-on d'opérer ?

Les réponses avec le Dr Christophe Piat, chirurgien orthopédiste :

"L'opération est possible à partir du moment où le traitement conservateur médical, pédicural, ne suffit plus. Si les personnes ont trop mal, on peut opérer. Mais les pédicures se rendent bien compte quand le traitement conservateur n'est plus efficace, que la pédicure ne suffit pas à leur rendre service… Dans ce cas, il nous envoie les patients. Il y a des patients pour lesquels c'est vraiment très difficile car ils ont des ongles mal fichus, c'est-à-dire qu'ils ont des ongles très déformés. Ces patients essaient l'orthonyxie (correction externe des déformations de l'ongle et de la tablette inguéale), les soins de pédicure… Ils essaient de remettre ça à plat au maximum et quand cela ne marche plus, ils nous consultent pour que l'on fasse un traitement chirurgical de l'ongle incarné quand il est infecté.

"Le traitement chirurgical est souvent définitif. En tout cas, il se veut définitif. Il y a très rarement de récidives après une chirurgie sur une cure radicale. On retire simplement la partie cachée, celle que l'on ne voit pas. L'ongle est très important, il a une fonction. Il a une fonction de contre-appui, il a une fonction de protection, il a une fonction esthétique. Il ne faut jamais retirer les ongles. On essaie de retirer uniquement la portion cachée que l'on ne voit pas. Ce qui fait qu'un ongle incarné correctement opéré doit avoir exactement le même aspect que celui qu'il avait avant, la douleur en moins."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus