Obésité : le lourd combat des Etats-Unis

Aujourd'hui, un adulte sur trois et près d'un enfant sur cinq est obèse, un chiffre qui a triplé en 30 ans. En 2030, 42 % des Américains pourraient être obèses. Des chiffres alarmants que l'Institut de médecine pointe du doigt dans un rapport de 500 pages, publié le 8 mai 2012.

Rédigé le

Obésité : le lourd combat des Etats-Unis
Obésité : le lourd combat des Etats-Unis

Le rapport dresse un constat plutôt pessimiste sur le problème de santé publique numéro un des Etats-Unis, la lutte contre cette épidémie a été "trop lente" alors que les coûts de santé qui lui sont liés se montent à 190 milliards de dollars par an entre 2000 et 2005, soit 20,6 % du coût total de la santé.

Ce surpoids crée déjà d'énormes problèmes de santé dans la population. L'hypertension artérielle touche un tiers des Américains de plus de 20 ans et plus de la moitié des Américains de plus de 55 ans et plus. Et un tiers des enfants nés aujourd'hui développeront un diabète de type II. La génération à venir pourrait avoir une espérance de vie inférieure à celle de ses parents.

Comment expliquer cette spectaculaire progression de l'obésité aux Etats-Unis ? La nutritionniste Barbara Moore, directrice de Shape Up America ("Remettre l'Amérique en forme"), interrogée par l'AFP, en évoque les raisons : "Personnellement, j'ai plus de 60 ans et quand j'étais enfant, je buvais un soda une fois par trimestre. La bouteille contenait alors 10 ml. Aujourd'hui, non seulement les enfants et les adultes en boivent tous les jours, mais ce n'est plus 10 ml, c'est 40 ml, 60 ml, voire même un litre au restaurant. Ces quantités énormes renferment un surplus de calories, sans aucun intérêt nutritionnel."

De plus, "en Amérique, la nourriture est accessible et peu chère, grâce aux subventions accordées à l'agriculture, notamment aux secteurs du maïs et du sucre. Même les familles les moins fortunées emmènent leurs enfants au fast-food plusieurs fois par semaine. Et quand les Américains ne mangent pas dehors, ils se font souvent livrer", ajoute-t-elle.

Pour lutter contre l'obésité, les experts mettent en avant des recommandations à suivre s'ordonnant autour de cinq pôles : l'activité physique, l'accès à une nourriture plus saine, le marketing, l'éducation et le rôle des employeurs et des professionnels de santé.

Sont également évoqués des taxes sur les sodas déjà appliquées en France, des portions moins caloriques pour les enfants dans les fast-food, des crédits d'impôts pour les collectivités qui encouragent l'ouverture de magasins vendant des produits sains, plus de fruits et légumes dans les cantines.

Un certain nombre de mesures qui peuvent aider à endiguer ce fléau, mais c'est désormais la nation entière qui doit changer son attitude face à l'alimentation.

En savoir plus