Mémoire : des poèmes bénéfiques ?

Pour entrainer sa mémoire, ma grand-mère apprend des poèmes, cela est-il bénéfique ?

Rédigé le , mis à jour le

Mémoire : des poèmes bénéfiques ?

Les réponses avec le Dr Carole Séréni, chef de service de neurologie à l'hôpital Léopold-Bellan (Paris) :

"C'est comme tout, c'est-à-dire que si on s'entraine, on arrivera à le faire de mieux en mieux.

"C'est sûr qu'on développe une capacité d'apprendre par cœur des choses verbales. Ce n'est pas tout à fait la même chose que de tirer des informations par exemple d'un livre, qui est un autre exercice qu'on fait aussi. Ce n'est pas la même chose que de retenir un numéro de téléphone.

"Par exemple, il y a une équipe américaine qui a fait ça avec le fait d'apprendre à jongler, en mesurant sur l'IRM fonctionnelle certaines parties du cortex moteur, ils ont vu au bout de trois mois un véritable effet se produire avec une augmentation de la zone. Donc quand on fait quelque chose régulièrement, quand on fait un apprentissage, on développe réellement le cerveau."

En savoir plus :

 

Sponsorisé par Ligatus