Mediator® : essoufflement et valvulopathie ?

Un souffle au cœur implique-t-il nécessairement une valvulopathie ?

Rédigé le , mis à jour le

Mediator® : essoufflement et valvulopathie ?

Les réponses avec le Dr Yannick Jobic, cardiologue au CHU de Brest :

"Non, fort heureusement, il y a ce qu'on appelle les souffles fonctionnels ou les souffles innocents. Il faut savoir qu'un souffle est lié des turbulences sanguines à l'intérieur du cœur, donc si l'écoulement est bien laminaire comme l'écoulement dans une rivière calme, il n'y a pas de bruits. Si par contre, cela fait comme un torrent, chez les jeunes en particulier où la circulation sanguine est rapide, on va avoir un souffle sans valvulopathie."

En savoir plus :

Questions/réponses :

  • Ma femme a pris du Mediator® pendant dix ans à raison de deux cachets par jour, jusqu'en 2009. Quels sont les risques ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • J'ai pris du Mediator® pendant un an en 2008. Depuis, je suis très fatiguée et essoufflée au moindre effort. Y aurait-il un rapport ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Combien d'années après la prise de Mediator® une hypertension artérielle ou une atteinte des valves cardiaques peuvent apparaître ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Comment faire le lien entre des médicaments pris il y a plusieurs années et des problèmes de valves cardiaques qui peuvent toucher tout le monde ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Dr Yannick Jobic, cardiologue au CHU de Brest