Les praticiens en médecine chinoise sont-ils formés légalement en France ?

Les praticiens en médecine chinoise sont-ils formés "légalement" en France ? Comment choisir un acupuncteur ? Quelles précautions prendre ?  

Rédigé le , mis à jour le

Les praticiens en médecine chinoise sont-ils formés légalement en France ?

Les réponses avec le Dr Olivier Duhamel, acupuncteur au groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière (Paris) :

"La loi est telle qu'en France, pour pratiquer l'acupuncture qui est une médecine, il faut être médecin. Quand un patient vient voir un acupuncteur avec un mal de ventre, le praticien doit d'abord faire un diagnostic avant de pratiquer l'acupuncture. Or actuellement pour faire un diagnostic, il faut utiliser toutes les techniques que l'on a à disposition, les examens complémentaires, les radios, les IRM et avec l'apport de la médecine chinoise, on peut affiner sur d'autres thèmes. Mais pour pratiquer la médecine chinoise, il faut être médecin.

"Depuis la fin des années 80, des diplômes interuniversitaires d'acupuncture ont été mis en place. Et les médecins qui veulent pratiquer l'acupuncture et pouvoir mettre sur leur plaque et sur leurs ordonnances, 'médecin acupuncteur', doivent être titulaires de ce diplôme.

"Avoir un diplôme de l'importance du diplôme interuniversitaire d'acupuncture donne une sécurité. Il y a une formation commune dans tous les diplômes interuniversitaires. Il faut être médecin pour pratiquer l'acupuncture."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus