Les pilates

Que votre objectif soit de remédier à un mal de dos, une blessure musculaire ou d’affiner votre silhouette, la méthode des Pilates vous donnera les moyens d’y parvenir.

Rédigé le , mis à jour le

Les pilates

Pour la petite histoire, cette technique a été créée pendant la première guerre mondiale par Joseph Pilates. Il était infirmier dans un hôpital anglais et il a eu l’idée d’installer tout un système de ressorts et de poulies au-dessus des lits pour permettre aux patients immobilisés de faire de l’exercice.

Cette méthode est un mélange d'étirements, de respiration et de force, le tout en douceur pour mieux travailler les muscles profonds et vous permettre de rétablir la symétrie du corps.

Améliorer la force et la résistance des abdominaux !

Allongez-vous sur le dos, bassin basculé vers l’arrière, les jambes à angle droit, les bras le long du corps, les mains à plat sur le sol. Pendant l’inspiration, étirez le tronc le plus possible. Pendant l’expiration, rentrez légèrement le menton. Contractez les abdominaux, puis décollez la tête et les épaules du sol. Resserrez le thorax et rapprochez les côtes des hanches. Rentrez le ventre. Décollez les bras du sol et tendez les jambes en oblique. Baissez les jambes vers le sol, en gardant le bassin basculé vers l’arrière. Dirigez le regard vers les cuisses. Durant l’inspiration et l’expiration suivante, faites avec les bras tendus 5 petits mouvements de ressort vers le sol. Le tronc doit rester parfaitement immobile. Ramenez les jambes dans la position de départ, déroulez les vertèbres cervicales pour reposer la tête et les épaules.

Renforcer les fessiers, l’extérieur des cuisses et les lombaires !

Position initiale sur le dos, jambes fléchies, pieds à plats, les bras le long du corps. La colonne vertébrale est en position neutre (explication). Placez vos jambes à l’intérieur du cercle. Le cou est étiré et la mâchoire détendue. Lors de l’expiration, levez votre bassin en exerçant une pression sur le cercle en essayant d’écarter vos jambes. Maintenez la position avec le bassin haut. Activez les muscles abdominaux et du plancher pelvien et gardez la tension pendant l’exercice. Le poids du corps repose sur les omoplates et les pieds. Posez les bras derrière la tête pendant la durée de l’exercice. Ne tendez pas votre cou et vos épaules quand vous écartez vos jambes. 3 à 5 répétitions de 10 secondes.

Les fessiers, les cuisses et les muscles du dos…

Debout, les jambes à l’intérieur du cercle maintenu juste au dessus des genoux. Inspirez puis expirez, flexion des jambes (environ 90°) en exerçant une pression sur les bords du cercle. En même temps, extension des bras pour les amener dans l’alignement du tronc. Alignement tronc-tête-bras (espace d’une pomme entre menton et côtes) 3 à 5 répétitions de 10 secondes. Vous solliciterez les cuisses, fessiers, para-vertébraux. Le bassin est en antéversion continuellement. Cet accessoire s’achète dans toutes les grandes surfaces de sports.

Quelques conseils en complément

Il existe une multitude d’exercices alors n’hésitez pas à varier les séquences en intégrant des accessoires : ballon, cercle, boudin… qui vous permettront, selon votre humeur d’éviter la monotonie et de cibler les parties du corps à travailler selon vos besoins.

Pour augmenter l’intensité de la pratique, vous pouvez rechercher le centre pilates le plus prêt de chez vous. En effet, ces centres sont équipés d’appareils spécifiques (équipés d’élastiques, ressorts…) qui vous permettront de travailler davantage.

Pour débuter, je vous conseille de ne pas acheter un livre pour vous initier seul. Entourez vous d’une personne diplômée qui vous permettra de débuter correctement (mouvements, positionnement, sensations…)

Un clin d’œil aux femmes qui désirent obtenir un enfant. Cette gymnastique douce est un très bon moyen de se préparer à la grossesse (renforcement spécifique) et retrouver une silhouette après l'accouchement.

Sponsorisé par Ligatus