Le nombre d'infarctus en hausse chez les femmes de 35 à 54 ans

Le nombre d'hospitalisations pour crise cardiaque a diminué de façon significative en France entre 2002 et 2008, sauf chez les femmes entre 35 et 54 ans où il augmente, selon une étude de l'Institut de Veille Sanitaire (InVS).

Rédigé le

Le nombre d'infarctus en hausse chez les femmes de 35 à 54 ans

Reportage de Cécile Guery-Riquier, Dominique Tchimbakala et Hervé Droguet

Selon une étude de l'Institut de veille sanitaire (InVS), en sept ans, le nombre global de patients hospitalisés pour infarctus du myocarde a diminué de 7,4%, mais cette réduction atteint 17,2% en tenant compte de l'accroissement et du vieillissement de la population.

Cette tendance, globalement favorable, masque une réalité moins positive pour les femmes : les maladies cardiaques chez les femmes de 35 à 54 ans sont en hausse. En cause, l'augmentation du tabagisme, de l'obésité et du diabète qui sont des facteurs de risques pour les maladies cardiaques.

"La dernière enquête ObEpi* montre que l'obésité augmente plus rapidement chez les femmes, jeunes en particulier", précise Christine de Peretti de l'Institut de Veille Sanitaire (InVS), co-auteur de l'étude.

Les lésions du myocarde (infarctus...) représentent une des principales causes de cette défaillance cardiaque, avec l'hypertension artérielle et un trouble du rythme (la fibrillation atriale).

Avant 65 ans, la réduction des taux d'hospitalisation pour les maladies cardiaques est "significative" dans toutes les classes d'âge masculines au-delà de 25 ans. Après 65 ans, il y a eu une diminution marquée des taux de personnes hospitalisées tant chez les hommes que chez les femmes (-22,7% et -23,7%). Dans l'ensemble cependant, les hommes restent deux fois plus nombreux à être hospitalisés pour infarctus.

En 2008, 21 918 décès dus à une insuffisance cardiaque ont été recensés en France. La même année, 56 100 personnes ont été hospitalisées pour infarctus, dont 37 200 hommes et 18 900 femmes, selon l'étude publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l'InVS.

*ObEpi : Enquête nationale sur la prévalence de l'obésité et du surpoids réalisée tous les 3 ans depuis 1997.

En savoir plus

Sponsorisé par Ligatus