Le bisphénol A favoriserait l'obésité

Déjà soupçonné d'être un perturbateur endocrinien, le bisphénol A serait aussi incriminé dans l'obésité. Une étude, menée aux Etats-Unis, établit pour la première fois le lien entre le bisphénol A (BPA), présent notamment dans les boîtes de conserves et les canettes, à l'obésité chez les enfants. Ce sont des travaux publiés dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) du 19 septembre 2012.

Rédigé le

Le bisphénol A favoriserait l'obésité
Le bisphénol A favoriserait l'obésité

L'étude, menée de 2003 à 2008, portait sur 2 800 jeunes âgés de 6 à 19 ans. Elle a notamment comparé le taux de bisphénol A dans les urines et le poids des participants, qui selon les résultats ont été divisés en quatre groupes. Environ 22 % des enfants avec le taux le plus élevé de BPA étaient obèses, contre seulement 10 % chez ceux avec les niveaux les plus faibles.

Selon Dr Leonardo Trasande, professeur adjoint de pédiatrie à l'Université de New York et principal auteur de l'étude, "l'étude laisse penser qu'il faut aussi prendre en compte des causes environnementales potentielles, particulièrement chimiques, qui pourraient être un facteur de plus contribuant à l'obésité".

Cette recherche montre aussi que seuls les enfants blancs ont un risque accru d'être obèses avec le taux le plus élevé de BPA dans leurs urines, sans pouvoir l'expliquer. Le Dr Leonardo Trasande avance la possibilité "de causes génétiques".

"Nous avons besoin de mener une étude qui examine la possibilité que le BPA perturbe l'équilibre hormonal chez les enfants encore plus jeunes, car nous savons que de telles perturbations tôt dans le développement peuvent laisser des séquelles permanentes", dit ce chercheur.

Leonardo Trasande note aussi que les effets néfastes du BPA sont désormais reconnus par les autorités. L'Agence américaine des médicaments (Food and Drug Administration) a récemment interdit cette substance dans la fabrication des biberons, à l'instar du Canada, de la France et du Danemark.

Le parlement français a voté une interdiction totale du BPA pour tous récipients alimentaires à partir de 2014, et dès 2013 pour les produits destinés aux enfants de moins de trois ans.

Etude de référence : "Association Between Urinary Bisphenol A Concentration and Obesity Prevalence in Children and Adolescents", JAMA. 2012;308(11):1113-1121. doi:10.1001/2012.jama.11461

En savoir plus