Hygiène intime : un gel au pH physiologique peut-il provoquer plus de mycoses ?

Pourquoi un gel au pH physiologique (5,5) peut-il provoquer plus de mycoses que des gels au pH 8,5 ?

Rédigé le , mis à jour le

Hygiène intime : un gel au pH physiologique peut-il provoquer plus de mycoses ?

Les réponses avec le Dr Brigitte Letombe, gynécologue à l'hôpital Jeanne-de-Flandres (Lille) :

"Un gel au pH physiologique peut provoquer plus de mycoses car le candida albicans résiste à l'acidité. C'est d'ailleurs le seul à résister à l'acidité. C'est la raison pour laquelle il faut utiliser essentiellement des savons à pH acide pour toutes sauf pour les femmes qui font des mycoses à répétition. Dans ce cas il faut alcaliniser. Tous les produits avec des pH différents doivent être utilisés en fonction d'un diagnostic posé. L'automédication peut être inappropriée donc il faut consulter. Pour une femme qui souffre de vulvo-vaginites à répétition, un diagnostic est indispensable."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Mon gynéco dit qu'il ne faut pas utiliser de savon (même spécifique vendu en pharmacie) : seulement de l'eau !
    Mon gynécologue m'a conseillé de faire ma toilette intime avec du savon de Marseille. Ne serait-ce pas trop agressif ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Quelle toilette faire après un rapport sexuel ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Le port quotidien de protège-slips nuit-il à l'hygiène intime ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Avec quoi laver les parties intimes des petites filles ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Dr Laure Dehen, dermatologue à l'hôpital Bichat (Paris) et avec le Dr Brigitte Letombe, gynécologue à l'hôpital Jeanne-de-Flandres (Lille)

Sponsorisé par Ligatus