Grandir de 0 à 20 ans : l'évolution de l'odeur corporelle

Que se passe-t-il dans notre corps pendant les vingt premières années de la vie ? En vingt ans, notre peau perd aussi bien des cheveux que des cellules. Mais notre peau acquiert aussi l'odeur particulière de la sueur. Une question intrigue les parents : pourquoi lorsque leurs enfants deviennent ados, leur odeur corporelle devient-elle plus forte ? La réponse avec Farah Kesri.

Rédigé le

Grandir de 0 à 20 ans : l'évolution de l'odeur corporelle

Notre odeur provient de ce que produit notre peau. Dès la naissance, la peau de l'enfant est constituée de trois couches : l'épiderme, le derme et l'hypoderme. Comme celle d'un adulte, elle produit de nouvelles cellules et élimine les vieilles cellules : la peau morte. Elle produit aussi du gras à partir des glandes sébacées aux poils et libère également de la sueur à partir des glandes sudoripares.

La sueur va permettre d'éliminer l'excès de chaleur provenant de la circulation sanguine par des vaisseaux. Toute cette production de peaux mortes, de sébum et de ce que contient la sueur, va alimenter des bactéries présentes naturellement sur la peau. Ces bactéries produisent des gaz et c'est ce qui est à l'origine des mauvaises odeurs corporelles.

Pourquoi l'odeur corporelle change à l'adolescence ?

Au moment de l'adolescence, la puberté déclenche le réveil hormonal des gonades. Les hormones sexuelles vont développer la pilosité. Des poils apparaissent au niveau de certaines zones de la peau, les bactéries vont pouvoir s'y cacher et proliférer notamment sous les aisselles et les parties génitales.

Mais ce n'est pas tout. La puberté fait apparaître de nouvelles glandes sudoripares : les glandes apocrines. Et la mise en route des glandes apocrines est responsable du changement brutal de l'odeur corporelle des ados. Ces glandes produisent plus de sueur et une sueur plus riche, beaucoup plus odorante dont les bactéries raffolent.

Pourquoi l'odeur des aisselles est-elle différente de celle des pieds ?

L'odeur des aisselles est différente de celle des pieds car ce ne sont pas les mêmes bactéries, donc elles ne produisent pas les mêmes odeurs. Sous les aisselles, il y a des staphylocoques alors qu'au niveau des pieds, on trouve d'autres bactéries : les brevibacterium epidermidis. Elles ne peuvent pas vivre sur une autre partie du corps car elles ont besoin d'un milieu humide. Et au niveau des pieds, il y a plus de glandes sudoripares (600 par cm² au lieu de 200 par cm² sur le reste du corps).

Lorsqu'on transpire des pieds, cela crée un milieu humide idéal à la prolifération de ces bactéries et comme ce sont des bactéries cousines de celles présentes dans certains fromages, l'odeur des pieds peut sentir très fort. Mais en réalité, les ados ne sentent pas plus forts que les adultes. Il s'agit juste d'un changement brutal de leur corps qu'ils doivent apprendre à gérer, notamment grâce à l'hygiène.

VOIR OU REVOIR L'EMISSION : GRANDIR DE 0 à 20 ANS


EN SAVOIR PLUS :

Sponsorisé par Ligatus