Bisphénol A : dans quels produits le trouve-t-on ?

Biberons, boîtes en plastiques, conserves, bouilloires... Le bisphénol A est omniprésent dans nos usages quotidiens. L'Agence nationale sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) alerte sur sa nocivité, dans son dernier rapport publié le 8 avril 2013.

Rédigé le , mis à jour le

Bisphénol A : dans quels produits le trouve-t-on ?
Bisphénol A : dans quels produits le trouve-t-on ?

Le bisphénol A se trouve dans la plupart des emballages alimentaires en plastique. Les personnes les plus sensibles à cette molécule sont les femmes enceintes et les enfants. Les conséquences de cette substance chimique sont prouvées chez l'animal mais soupçonnées chez l'homme. Quatre types d'effet ont potentiellement été identifiés : sur le cerveau et le comportement, l'appareil reproducteur femelle, le métabolisme et l'obésité, la glande mammaire du sein.

Un perturbateur endocrinien omniprésent

S'il est présent dans la plupart des produits (bouteilles réutilisables,  gobelets, ustensiles de cuisine jetables, bouilloires électriques, et même CD, DVD, téléphones portables, dispositifs médicaux...), ce sont les revêtements alimentaires qui sont dans la ligne de mire de l'Anses. Ils contribuent, en effet, à plus de 80% à l'exposition du bisphénol A. Ses principales sources sont les produits conditionnés en boîtes de conserve (qui représentent 50% des sources alimentaires) et dans une moindre mesure les bonbonnes d'eau en polycarbonate.

L'Agence de l'alimentation et de l'environnement (Anses) pointe aussi du doigt les tickets de caisse qui contiennent du bisphénol A. Les caissières sont donc particulièrement visées par cette mise en garde. Là aussi, la préoccupation va essentiellement aux femmes enceintes, en raison des risques pour les futurs bébés.

Comment l'identifier ?

Pour éviter le bisphénol A, il faut se référer aux sigles de recyclage. Les objets contenant du bisphénol A sont marqués d'un triangle avec un chiffre au centre. Les chiffres à éviter sont le 3 correspondant au PVC (polychlorure de vinyle) et le 7 correspondant au polycarbonate. Quant aux conserves, il n'existe pas d'indication précise. Seuls les bocaux en verres et les emballages en carton ne contiennent pas de bisphénol A. Mais,"il est très difficile en l'absence de mentions d'étiquetage précis sur les contenants d'être sûr de l'absence de bisphénol A", souligne le rapport de l'Anses.

Comment l'éviter ?

L'utilisation de récipients en verre pour la conservation et le réchauffage des aliments est préconisé. Mieux vaut limiter également la consommation de boîtes de conserves susceptibles de contenir du bisphénol A. Enfin, le réchauffage des produits au four à micro-ondes dans leur conditionnement d'origine est à éviter.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus