Anticoagulants : comment connaître les bonnes doses ?

Sous anticoagulant depuis 4 ans, mon père, qui a une valve cardiaque mécanique, n'arrive pas à stabiliser son INR. Pourquoi ?

Rédigé le , mis à jour le

Anticoagulants : comment connaître les bonnes doses ?

Les réponses avec le Pr. Stéphane Mouly, médecin interniste à l'hôpital Lariboisière (Paris) :

"Les médicaments anticoagulants ont une pharmacologie, c'est-à-dire un devenir dans l'organisme qui est extrêmement variable d'un individu à l'autre parce qu'il dépend d'un très grand nombre de paramètres : du poids, de l'élimination par le rein, du métabolisme par le foie… et pour tous ces marqueurs, on a encore du mal à, voire on ne peut pas, les anticiper en pratique clinique quotidienne.

"On est obligé effectivement de tâtonner. On a des doses standard c'est-à-dire que les anticoagulants sont démarrés à peu près chez tous les patients à telle ou telle dose. Mais on est obligé de les surveiller et c'est vrai qu'on met en moyenne environ trois à quatre semaines à trouver la dose qui devrait être la dose stable que le patient va prendre au long cours."

En savoir plus :