Alzheimer : gérer les troubles du comportement des malades

Outre la perte de la mémoire, d'autres symptômes apparaissent avec la progression de la maladie d'Alzheimer. Des symptômes qui peuvent devenir très difficiles à vivre pour l'entourage. C'est le cas des troubles du comportement comme l'agitation, l'agressivité, ou les comportements moteurs aberrants.

Rédigé le , mis à jour le

Alzheimer : gérer les troubles du comportement des malades

- Reportage de Claire Ricard, Marc Lavastrou et Hervé Droguet -

Pour faire face aux troubles du comportement du malade d'Alzheimer, il existe des services spécialisés qui prennent en charge les patients lors d'une crise et qui tentent d'en atténuer les effets. C'est le cas des unités cognitivo-comportementales.

Pour traiter le patient, ces services ne se basent pas sur des thérapies conventionnelles (médicamenteuses) mais sur des activités qui canalisent le patient, et l'aident à se re-sociabiliser. Le but : diminuer la prescription d'anxiolytiques, et garder les malades d'Alzheimer le plus longtemps autonomes. Depuis la création des services, les résultats sont plutôt encourageants.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :