Alzheimer : à quel moment sait-on qu'il faut placer le malade en institution ?

À quel moment sait-on qu'il faut placer le malade en institution ?

Rédigé le , mis à jour le

Alzheimer : à quel moment sait-on qu'il faut placer le malade en institution ?

Les réponses avec le Dr Geneviève Demoures, psycho-gériatre :

"Il y a un moment dans l'évolution de la maladie où l'état de santé du patient nécessite une prise en soin continue, nuit et jour. Les médecins et les équipes professionnelles à domicile doivent prendre des dispositions et s'engager, c'est-à-dire qu'ils doivent dire si le patient doit être pris en charge en institution car son état de santé nécessite des soins au long cours. Dans les institutions le personnel est compétent, enthousiaste… Il y a des lieux bienveillants, c'est une manière de soigner le patient, de protéger l'entourage mais aussi de protéger le lien familial et ainsi d'éviter que l'accompagnant (mari, fils…) ne reconnaisse plus la personne malade, qu'il souffre…"

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :