Téléthon 2021 : 74 millions d’euros de promesses de dons

Les promesses de dons de cette 35e édition sont en hausse de 26% par rapport à l’édition précédente, confinée pour cause de Covid-19.

La rédaction d'Allo Docteurs
La rédaction d'Allo Docteurs
Rédigé le
73 622 019 euros de promesses de dons ont été récoltés ce week-end
73 622 019 euros de promesses de dons ont été récoltés ce week-end  —  AFM - Téléthon

Le Téléthon est de retour dans les villes et villages français. Après une édition 2020 uniquement retransmise à la télévision pour cause de Covid-19, l’événement de collecte de dons pour la recherche sur les maladies rares a retrouvé le terrain et récolté près de 74 millions d’euros de promesses de dons, selon les organisateurs. 

Des animations ont ainsi pu se dérouler dans près de 10 000 communes à travers la France, en dépit d’une météo peu clémente. Le compteur final affichait 73 622 019 euros, en nette hausse par rapport au total de 58,3 millions d'euros levés pendant la durée du Téléthon en 2020. Un total de 77 millions avait été enregistré l'an dernier au compteur, celui-ci restant ouvert encore quelque temps après l'événement. 

"Nous avons pu renouer avec la convivialité et l'esprit de fête sur le terrain", dans le respect des gestes barrières, s'est félicitée auprès de l'AFP la présidente de l'organisation AFM-Téléthon, Laurence Tiennot-Herment. 

A lire aussi : Pourquoi la mortalité infantile augmente-t-elle en France ?

La thérapie génique au coeur de la recherche

Parrainée pour sa 35e édition par le rappeur Soprano, le Téléthon a comme chaque année mis en lumière les bénévoles, les chercheurs et les familles mobilisés pour ce marathon caritatif. 

Un traitement de l'amyotrophie spinale, maladie neuromusculaire qui condamnait auparavant les bébés à une mort précoce, a notamment pu être mis sur le marché grâce aux avancées de la thérapie génique. Celle-ci consiste à introduire du matériel génétique dans des cellules pour soigner une maladie.

"S'il n'y avait pas eu ce traitement, les enfants n'auraient pas pu être là pour témoigner. Mais d'autres familles se demandent aujourd'hui : à quand un traitement pour ma maladie, il y a urgence", a souligné Mme Tiennot-Herment. 

Des essais cliniques en cours

Aujourd'hui, 17 médicaments de thérapie génique sont homologués dont cinq ont été directement soutenus par l'AFM-Téléthon, et onze autres ont bénéficié de la thérapie génique développée pour les immunodéficiences génétiques sévères. 

Ces recherches ont notamment été menées par le Généthon, le laboratoire de pointe du Téléthon qui a fêté ses 30 ans l'an dernier. D'autres essais se multiplient et pourraient déboucher dans les années à venir sur de nouvelles thérapies.  

Un traitement est par exemple en test pour guérir la myopathie myotubulaire, une maladie génétique rare des muscles squelettiques. Un autre est en cours pour soigner une maladie rare du foie. 

Au-delà des maladies rares, qui concernent trois millions de personnes en France, les innovations nées dans les laboratoires soutenus par le Téléthon inspirent aussi des solutions thérapeutiques pour des maladies très répandues: maladies neurodégénératives, cancers... 

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !