1. / Sexo

Sexualité en 9 lettres : E pour excitation…

L'excitation sexuelle est la base de toutes les étreintes. Elle passe par l'érection chez l'homme, la lubrification du vagin chez la femme. Quels sont les moteurs pour l'entretenir dans le couple ?

Rédigé le

Sexualité en 9 lettres : E pour excitation…
Crédit photo : Photographee.eu - Fotolia.com

L'érection est la principale manifestation de l'excitation sexuelle masculine. Le pénis comporte 3 corps érectiles, les corps caverneux et le corps spongieux, qui se remplissent de sang durant l'érection. Celle-ci traduit l'excitation mais son absence n'est pas forcément significative d'une absence d'excitation et de désir. Tout simplement parce que les hommes sont des êtres humains comme les autres, avec des émotions, comme l'angoisse de performance, et des vulnérabilités.

Des modifications physiques

Chez les femmes, l'excitation sexuelle se manifeste entre autres par la lubrification du vagin. A l'entrée du vagin, sous l'orifice, les glandes de Bartholin, produisent un peu de cyprine pour lubrifier les petites lèvres et l'entrée du vagin.

L'excitation féminine se repère aussi aux modifications du clitoris, des mamelons et les tétons, des petites et grandes lèvres qui gonflent légèrement et se colorent. Le tiers inférieur du vagin se resserre tandis que le fond se dilate.

Dans les 2 sexes, les pupilles se dilatent sous l'effet du désir. La respiration s'accélère, tout comme la fréquence cardiaque et la tension artérielle s'élève un peu, la peau a tendance à rougir.

L'excitation est souvent plus lente chez la femme que l'homme. Dans les rapports hétérosexuels, ce paramètre doit être pris en compte par le partenaire

Comment entretenir l'excitation ?

Certains couples s'accommodent bien du temps qui passe, en veillant à laisser un espace au désir et surtout à le cultiver. Ils restent rares et la majorité des couples s'échouent sur l'écueil de l'habitude. Comprendre les moteurs de l'excitation permet de mieux les entretenir.

  • La nouveauté est un ingrédient phare. Tester de nouvelles positions est intéressant, tout comme expérimenter de nouvelles pratiques. Au-delà des classiques cunnilingus/fellation/pénétration, il y en a pour tous les goûts, entre la masturbation à deux, le massage érotique, le massage prostatique, la sodomie, les sextoys, le libertinage,… 

 

  • La variété est le pendant de la nouveauté et booste rapidement l'excitation. Du quickie rapide à la longue étreinte tantrique, se décline toute une gamme d'ébats en fonction de l'humeur et du moment : câlin romantique, ablutions coquines, nuit torride à l'hôtel,…

 

  • L' imaginaire érotique et les fantasmes participent à l'entretien de l'excitation. Ils la stimulent durant la masturbation, et en cas de "baisse de régime" durant les rapports. Faites fonctionner votre imagination et si vous en manquez, inspirez-vous de podcasts érotiques, de lectures inspirantes qui vont des romances "mummy porn" à des romans plus hard, en passant par les films érotiques ou pornographiques. Lire des articles sur la sexualité est aussi un bon moyen d'entretenir son intérêt pour le sexe.

 

  • L'excitation et le désir se nourrissent également de l'absence. Un déplacement professionnel, un weekend entre copines ou copains sont bénéfiques pour la sexualité du couple : en n'ayant plus sous les yeux celui ou celle que l'on considère comme acquis(e), ce vide laisse la place au désir d'éclore à nouveau. Continuer à séduire l'autre et ne pas le considérer comme acquis éternellement stimulera également l'excitation.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr