Un gynéco peut-il refuser la pilule à une femme obèse morbide ?

Un gynéco peut-il refuser la pilule à une femme obèse morbide par ailleurs en bonne santé ? Est-ce justifié médicalement ?  Il y a beaucoup de problèmes veineux dans ma famille, est-ce une contre-indication à la pilule ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Marie-Laure Brival, gynécologue-obstétricienne :

"En effet, le refus de la pilule à une femme obèse morbide est totalement justifié médicalement. Une femme qui a une obésité morbide n'est pas en bonne santé. L'obésité morbide est un problème de santé. Et la pilule n'est vraiment pas la première contraception qu'on aurait à lui conseiller. De plus son efficacité risque d'être limitée par la diffusion sur la masse corporelle. Il faut alors des pilules plutôt fortement dosées mais qui risquent d'avoir des effets secondaires importants d'ordre métabolique.

"En cas d'obésité morbide, il y a différents types de contraception. Et le dispositif intra-utérin au cuivre paraît être de première intention tout à fait intéressant, sauf contre-indication.

"La présence de problèmes veineux dans la famille peut être une contre-indication. Si cette femme n'en a pas elle-même, on peut continuer, on peut utiliser la pilule. Mais les problèmes veineux peuvent être liés à la pilule."