Ch@t : renouer avec le plaisir

Ch@t : renouer avec le plaisir

Ch@t du 4 novembre 2011 avec les réponses d'Alain Héril, psychothérapeute-sexothérapeute et du Dr Hélène Jacquemin-Le Vern, gynécologue et andrologue.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses d'Alain Héril, psychothérapeute-sexothérapeute

  • Je suis une femme fontaine, une phénomène résultant d'un fort plaisir mais gênant (humiliant...) comment maîtriser ça (voire l'éviter) et/ou parer à cette gène ?

Être une femme fontaine n'est pas humiliant en soi ! C'est vous qui vivez les choses ainsi ! Il est très difficile de parler de ce que vous ressentez comme une gêne. En avez vous parlé avec d'autres femmes ?

  • Après une vasectomie est-ce que le plaisir masculin reste identique. Si non, en quoi cette intervention peut-elle influencer ?

Il n'y a aucune raison pour qu'une vasectomie diminue le plaisir masculin.

Oui, mais une seule condition : aimer cela !

  • L'orgasme chez la femme n'a pas de relation avec la contraction du périnée ?

Toute la partie basse du corps se rétracte, vibre, jouit...

  • Quand je me masturbe, j'ai depuis peu la sensation que mon clitoris se met en érection quand j'aboutis à l'orgasme... Est-ce une impression ou effectivement il est en érection ? Je dirai jusqu'à avoir l'impression d'éjaculer...

Oui c'est normal ! Le capuchon du clitoris se rétracte avant l'orgasme avant de s'ériger et de gonfler au moment de la déflagration !

  • Quand on rêve et qu'on a un orgasme, n'est-ce pas la preuve que l'orgasme est plus dans le cerveau que dans une partie quelconque du corps ?

Le rêve est un grand moment d'activation cérébrale ! Les hommes ont des érections et les femmes lubrifient... naturellement ! Ceci étant, il ne faut pas oublier que ce sont les images produites par le rêve qui créent l'excitation et d'éventuels orgasmes oniriques !

  • Orgasme et crise cardiaque ? Le rythme cardiaque est très nettement accéléré pendant les rapports sexuels, quels sont les risques d'un accident cardiaque, y a-t-il eu des études sur le sujet ? Quand doit-on limiter de ce fait la fréquence et l'intensité des rapports sexuels quand on est cardiaque ?

Il y a des risques essentiellement chez les personnes qui ont des problèmes cardiaques. La relation sexuelle seule ne peut pas provoquer une crise cardiaque.

Oui, il y a des techniques qui vont toutes dans le sens de l'apprentissage de l'auto-contrôle. La sophrologie, par exemple.

  • C'est un peu sale une éjaculation, non ?

Non, pourquoi ? Si cela vous dérange, il faut d'abord en parler ensemble, puis aller consulter ensemble si cela est nécessaire.

Oui c'est vrai ! La grosseur du sexe n'est pas le seul critère qui permet d'être assurée d'un orgasme. C'est une question de relation, d'émotion, de désir...

  • Mon mari depuis 4 ans est éjaculateur précoce, et même sous traitement, l'érection dure mais jamais suffisamment pour que j'arrive à l'orgasme. En plus, même quand ça se passe plus ou moins bien, il n'a pas envie de rapports fréquents. Du coup, je n'ai plus envie de lui. Et ça retentit sur mes sentiments. Que faire ?

Pourquoi ne feriez-vous pas l'amour sans pénétration ?

  • Que signifie des rêves de sexualité sans pénétration ?

Que vous avez besoin de sensualité, de joie, de sentir tout votre corps engagé dans le plaisir et pas seulement vos parties génitales.

  • Il me demande sans arrêt tous les jours voir plusieurs fois par jour un acte sexuel qu'il négocie comme un caprice même si je dis non, il insiste et peut même devenir méchant ! Il ne se rend pas compte qu'il m'écœure du sexe à force et même quand je dis oui, il faut toujours plus même des positions qui me font mal. Il me réveille même la nuit, films X...

Effectivement vous êtes face à quelqu'un qui est addict au sexe. Tant qu'il n'en prendra pas conscience et qu'il n'ira pas consulter cela risque de continuer à être difficile pour vous !

  • Je peux avoir plusieurs orgasmes (maximum trois) durant un rapport qui dure un temps raisonnable, je pense. Est-ce normal ? Est-ce vraiment possible ? Ai-je vraiment des orgasmes ?

Oui et même plus ! La dimension multi-orgasmique de la femme est une réalité !

  • Pourquoi un ressenti vaginal orgasmique reste un orgasme clitoridien ? Les femmes excisées pourraient avoir des orgasmes ! Ce qui n'est pas le cas ! Je suis étonnée d'avoir entendu qu'il n'y a pas d'orgasme vaginal. Car moi, j'ai deux types d'orgasmes bien distincts : un clitoridien et l'autre interne, musculaire, vaginal que je distingue vraiment. Quand est-il ?

Le clitoris a des ramifications internes qui encadrent les parois vaginales et se gorgent de sang pendant l'excitation sexuelle.

  • Qu'est-ce que lâcher prise ? A quoi penser ou ne pas penser ?

Le secret du "lâcher prise" c'est de lâcher le "lâcher prise" ! Vivez l'instant présent, savourez ce qu'il se passe, sans rien chercher d'autre que ce que vous êtes en train de vivre !

  • Mon copain est proche du "sex addict" mais ne veut pas consulter. Que faire ?

Qu'est-ce qui fait dire qu'il est sex addict ? Quels comportements ?

  • J'ai du mal à lâcher prise car souvent les caresses me dérangent, me chatouillent. Je ne laisse donc pas mon mari me caresser. Pourtant je l'aime et je me sens très bien avec lui. Je n'avais pas ce genre de problèmes avec mes anciens partenaires.

Êtes-vous sûre que ses caresses sont les bonnes pour vous ? Pourquoi ne pas lui expliquer comment vous voulez être caressée et comment vous aimeriez qu'il le fasse ? Il n'a pas forcément la science infuse !

  • Côté vocabulaire : jouir c'est prendre du plaisir et pas forcément aboutir à un orgasme. Est-ce bien cela ?

Oui tout à fait ! On peut jouir de la vie, de la nature, du fait d'être bien devant un feu de cheminée...

  • Qu'est-ce qu'une glande de bartholin ?

Ce sont des glandes qui ont une grande importance dans la lubrification vaginale.

  • J'ai 25 ans et je n'ai jamais eu d'orgasme, je me demande si c'est possible qu'une femme ne soit pas capable d'avoir d'orgasmes ?

Vous êtes encore jeune ! Certaines femmes connaissent leurs premiers orgasmes à 40 ans ! Ce qu'il faut interroger c'est de quoi avez-vous besoin pour avoir un orgasme ? De quelles situations ? De quels scénarios ? De quel partenaire ?

  • Est-ce normal d'aimer modérément la douleur pendant un rapport ?

Oui c'est normal ! Qui a dit que douleur et plaisir devaient forcément aller ensemble...

  • Est-ce qu'utiliser des sex toys type boule de geisha peut faciliter l'orgasme avec mon conjoint ?

Les sex toys sont faits pour ça ! Tout dépend de la capacité de votre conjoint à accepter de jouer avec ces objets sans qu'il se sente en concurrence déloyale !

  • Une femme peut-elle être physiologiquement incapable d'avoir des orgasmes ?

A priori non ! Il faut examiner la dimension psychologique. Car elle joue un rôle important dans le "droit" que l'on s'accorde à pouvoir jouir.

  • Cette nuit j'ai rêvé que je faisais l'amour avec un autre homme que le mien. Ce qui est bizarre c'est que j'ai vraiment eu du plaisir. En ce moment, ce n'est pas terrible avec mon copain. Ce qui est drôle c'est qu'il n'y a pas eu pénétration, mais juste un corps à corps nu intense. Comment l'interprétez vous ?

C'est toute la force du fantasme ! Cela ne veut pas dire que vous n'aimez pas votre compagnon, mais que vous avez besoin d'une fantaisie et de scénarios plus intenses, plus ludiques... que ne vous offre peut-être plus votre relation actuelle.

  • Est-ce que la masturbation tue le plaisir chez l'homme et est-ce que cela a un impact négatif sur les relations homme/femme ?

La question est de savoir pourquoi a-t-on besoin de se masturber et dans quelles circonstances ! Cela n'empêche en rien les rapports à deux. Ce n'est pas "ou l'un ou l'autre" !

  • Au moment de l'orgasme, j'ai envie d'uriner est-ce normal ?

Il est possible que vous soyez une "femme fontaine". Cela n'est en rien pathologique, rassurez-vous ! Je vous conseillerais de ne pas vous retenir, de lâcher complètement... Vous risquez alors d'être surprise par l'intensité de ce que vous ressentez !

  • Je suis en couple depuis deux ans avec mon compagnon. Nous n'avions jamais eu de relations sexuelles l'un comme l'autre. Cependant je n'arrive pas à avoir d'orgasmes. Je sais qu'il faut que je lâche prise mais ça me prends de plus en plus la tête. Avez-vous des solutions ?

Il est évident que "se prendre la tête" et "lâcher prise" ne peuvent pas aller ensemble ! Je vous conseillerais de ne pas courir après l'orgasme mais plutôt d'être concentrée sur l'intensité de vos sensations, de les laisser s'amplifier et d'ouvrir votre espace intérieure pour que l'orgasme arrive naturellement. Il y a un lien certain entre désir et plaisir. Le désir s'alimente dans le souvenir du plaisir, c'est parce que c'était bien que l'on a envie de recommencer, si c'est "bof" on se lasse vite, cela devient frustrant et on n'a plus de désir.

  • Les préliminaires peuvent-il favoriser l'orgasme ?

Oui bien sûr ! Il peut même y avoir des orgasmes pendant les préliminaires !

  • Comment se fait-il qu'au bout de 2 ans de relation avec mon compagnon, je n'ai jamais réussi à avoir un seul orgasme vaginal ? ( je n'ai jamais eu d'orgasme ). Comment faire ?

Lâchez l'idée de l'orgasme vaginal ! Concentrez vous sur l'orgasme clitoridien. L'essentiel est ce que vous éprouvez et non une soi-disant performance vaginale !

  • Je suis inquiète car mon ami n'éjacule que très rarement. Il me donne l'impression d'avoir du plaisir, mais j'en souffre. Est-ce courant ?

Votre mari souffre peut-être d'anéjaculation. Il serait bien qu'il consulte un urologue pour voir s'il n'a pas un problème fonctionnel !

  • Je n'ai aucun antécédents (enfance heureuse, RAS), mais seulement des orgasmes en me masturbant et rapides et assez peu intenses ! Existe-t-il simplement des femmes avec des sensations plus faibles... comme moi ?

Souvent les orgasmes masturbatoires sont rapides et "électriques" et de faibles intensité. Ce qu'il faudrait examiner c'est votre impossibilité à avoir des orgasmes avec un partenaire.

  • J'ai toujours eu de mal à avoir un orgasme. Pourtant j'ai eu des relations longues. A quoi cela serait dû ? Pensez-vous que je n'ai jamais été amoureuse ?

Visiblement vous faites un lien entre amour et orgasme. Lorsque vous aimerez vraiment alors, il est possible que l'orgasme soit au rendez-vous ! Car vous pourrez alors faire l'amour en toute confiance ! Libérée et prête à lâcher prise !

  • Je suis avec mon ami depuis dix ans. Depuis 2 ou 3 ans, je n'ai plus d'orgasme. Ceci gêne notre sexualité et la rend moins fréquente. Le plaisir que j'éprouve est également moins important. Puis-je retrouver le plaisir de l'orgasme et de quelle façon ?

En avez-vous parlé avec votre compagnon ? Y a t-il un souci dans votre relation ? Le seul moyen de pouvoir retrouver le plaisir est d'avoir une réflexion commune sur votre sexualité. Vous n'êtes pas la coupable ! C'est juste un problème relationnel qu'il vous faut prendre en charge.

Les réponses du Dr Hélène Jacquemin-Le Vern, gynécologue et andrologue

  • Est-ce que l'orgasme doit-être la fin de l'acte ?

Pas forcément, les femmes ont la capacité d'avoir plusieurs orgasmes, les homme peuvent avoir un orgasme sans éjaculer et donc continuer le rapport. Le plus souvent il y a un temps de latence avant de pouvoir recommencer, mais en vieillissant ce temps est de plus en plus long.

  • A 53 ans, je n'ai jamais eu qu'un seul partenaire (mon mari) et n'ai pratiquement jamais eu d'orgasme, nous n'en n'avons jamais parlé et je n'ose même pas envisager la masturbation. Je peux ressentir des sensations physiologiques à la vision d'actes sexuels ! Puis-je m'autoriser à essayer une relation avec un autre partenaire ? Cela pourrait-il changer quelque chose ?

Le problème vient de vous pas de votre partenaire, il s'agit d'un lâcher prise que vous ne faites pas. Il faudrait que vous arriviez à obtenir cet orgasme en vous masturbant c'est essentiel avant de le rechercher avec un partenaire. Ce n'est pas l'homme qui vous donne du plaisir, c'est vous qui vous autorisez à en prendre. Changer de partenaire ce n'est pas certain que ce soit la solution pour votre problème.

  • Éjaculation signifie t-elle orgasme ?

Non, il y a parfois des éjaculations sans orgasmes et parfois des orgasmes sans éjaculations, il y a une confusion car au moment de l'éjaculation, il y a toujours une tension qui se libère mais qui n'est pas forcément l'orgasme.

  • J'ai rarement eu d'orgasme et me demande même si je connais réellement ce que c'est. Par contre il m'est arrivé d'avoir des fourmis dans les mains lors de certains rapports est-ce normal ? Est-ce un orgasme ?

Non, ce n'est pas un orgasme, quand on connait l'orgasme on ne se pose pas la question, c'est une évidence.

  • Je n'arrive pas à me détendre quand je fais l'amour avec mon mari. Je crois ne jamais avoir eu d'orgasme alors que j'ai 30 ans. Que puis-je faire ?

Essayer de le rechercher par vous même en vous masturbant, en vous aidant de sex toys, en stimulant en même temps des zone qui pour vous sont érogènes, en vous appuyant sur vos fantasmes.

  • Depuis la prostatectomie radicale de mon mari, nous avons du mal pour les rapports, avez-vous un conseil ?

Il n'y a pas que la pénétration, les contacts des corps, les massages sont très important pour reprendre confiance, et pour partager l'intimité nécessaire dans un couple.

  • J'ai besoin d'une longue préparation avant la pénétration alors que mon conjoint est rapidement en érection. J'ai l'impression que ça le gène, que faire ?

Les femmes ont besoin de préliminaires, et les hommes ont tout à apprendre de ces préliminaires, car plus on fait monter le désir plus l'intensité du plaisir est grande, il n'y a rien à faire juste se parler, c'est tout à fait normal.

  • Je simule quasi toujours pour ne pas décevoir mon ami. Du coup, n'ayant jamais pris un VRAI plaisir, cela peut-il expliquer que je ne suis plus attirée par les relations sexuelles ?

Bien sûr.

  • Je n'arrive pas à avoir d'orgasmes alors que j'ai du désir envers mon partenaire. Est-ce normal ?

Pour obtenir un orgasme il faut arriver à "lâcher prise", il peut y avoir des peurs de ne pas contrôler la situation, peur de l'inconnu, peur des émotions, ce n'est pas votre partenaire qui vous donne du plaisir, c'est vous qui vous autorisez à en prendre. Chercher cet orgasme par vous même.

  • J'ai des orgasmes en me masturbant uniquement et pendant l'acte également, mais seulement si je me masturbe. Comment y parvenir sans masturbation ?

Il faut trouver des positions où pendant la pénétration, votre clitoris est stimulé en même temps.

  • Est-ce que c'est normal de ressentir une gène, voire une petite douleur, lors des rapports, et ce depuis mon accouchement il y a 5 mois ! Est-ce que c'est du au manque de désir et de ma libido qui est nulle aussi ! Comment faire ? J'ai peur de ne pas retrouver ce plaisir et que mon couple en pâtisse ?

Cela peut être normal 5 mois après un accouchement, si la pénétration fait mal ayez des rapports sans pénétration ou en tout cas donnez vous les moyens d'avoir du plaisir par les caresses ou le cunnilingus.

  • Mon mari a des problèmes d'érection et d'éjaculation précoce, mais sur notre île il n'y a pas de spécialiste et un urologue pense que c'est psychologique. Le Viagra® n'a donné aucun résultat. Que faire ?

Ce n'est pas urologique comme problème, l'éjaculation précoce est liée au fait que votre partenaire pense plus à vous faire plaisir qu'à se faire plaisir, il devrait plus se centrer sur lui. C'est souvent un problème de couple, vous pourriez peut être consulter ensemble ?

  • Au moment de l'orgasme j'ai envie d'uriner, est-ce normal ?

C'est juste une sensation, pas d'inquiétude.

  • Depuis ma dépression qui a durée 2 ans, j'ai très peu de plaisir avec mon compagnon (avant tout allait bien ). Que puis-je faire ?

Il faut vous soigner de votre dépression, puis les choses vont s'améliorer.

  • Pendant les préliminaires, mon clitoris est très sensible et cela me fait mal quand il est trop stimulé ce qui m'empêche d'avoir des orgasmes. Y a-t-il des solutions pour y remédier ?

C'est un problème réel car souvent plaisir et douleur sont des sensations très proches et parfois juste avant du plaisir il y a une douleur. Je vous conseille d'utiliser un lubrifiant.

  • Je ne souhaite pas reprendre la pilule, donc nous prenons des préservatifs mais mon mari éjacule plus vite avec. Il dit que ça lui sert plus la verge et donc plus vite de plaisir. Comment faire pour qu'il prenne son temps ?

Peut être envisager une autre méthode contraceptive, comme le stérilet, l'anneau vaginal...

  • Peut-on avoir un orgasme en pratiquant la sodomie ?

Oui absolument.

  • Une envie et même un besoin permanent de se masturber à l'adolescence pour arriver au plaisir, est-ce normal ?

Oui cela fait partie de l'apprentissage des sensations corporelles, et cela permet après de pouvoir rencontrer un partenaire en confiance.

  • Pendant l'acte sexuel même quand je suis très excitée je ne mouille pas, est-ce un problème ?

Ce n'est pas grave, il faut se donner les moyens que cela soit agréable donc il faut utiliser des lubrifiants.

  • Je suis un homme de 23 ans et j'ai des partenaires occasionnelles et qui me plaisent, mais je n'éjacule pas et je n'ai pas d'orgasme même après des heures. Quand je me masturbe pas de problèmes... Je ne sais pas si c'est psychologique ou à cause du préservatif mais de toutes façons, je ne peux pas ne pas mettre de préservatifs. Je n'ai presque plus envie de sexe car je m'ennuie que faire ?

Le problème est lié à la relation "à l'autre", la preuve en est faite par le fait qu'il n'y a aucun problème avec la masturbation. Il y a peut être une crainte de faire un lien avec l'autre, ou la crainte d'une grossesse non désirée.

Oui c'est une bonne façon de faire travailler le périnée.

  • Je dois me faire opérer d'une glande de bartholin cela risque-t-il de nuire à mes relations avec mon mari ?

Non pas du tout, une fois la cicatrisation faite il n'y aura aucun problème.

  • Mon ami est très rapide à atteindre l'orgasme et moi très longue donc toujours en décalage ! Je n'ai pas le temps d'atteindre mon orgasme et donc de la frustration. Y a-t-il une méthode pour l'atteindre plus rapidement ?

Il faut qu'il y ait de longs préliminaires, et puis votre ami peut vous donner du plaisir en dehors de la pénétration, et il doit apprendre à prolonger la pénétration.

En se concentrant sur son propre plaisir et en évitant de vouloir à tout prix "vous donner" du plaisir.

  • J'aimerais avoir un orgasme en même temps ou a peu près que mon mari mais je n'en ai jamais eu pendant les rapports que faire ?

Les orgasmes en même temps c'est très rare.

  • Ma fiancée peut me faire éjaculer plus facilement en stimulant la partie juste au dessus de l'os du pubis que par le pénis en lui même. Mais je n'y trouve pas de plaisir, c'est plus une gène pouvant pousser à l'éjaculation précoce.

Alors ne le faites pas si cela ne vous fait pas plaisir.

  • Je n'ai d'orgasme qu'en me masturbant. Mon compagnon le vit mal. Y a t-il une position qui me stimulerait plus ? Que faire ?

Oui par ex vous au dessus en frottant votre clitoris sur l'abdomen, ou bien sur le côté en frottant pareil votre clitoris sur la jambe.

  • Est-ce souvent que lors d'orgasmes, par le lâcher prise, il est possible d'émettre des gaz ? C'est très gênant du coup ça peut aussi bloquer car on se refuse à ça.

Quand on a un orgasme on ne préoccupe pas de ce qui se passe : grimace, bruits, lâcher un gaz c'est rare, pas grave, le plus important c'est de prendre du plaisir.

  • Ma dépression est guérie...Mais le plaisir et l'orgasme ne reviennent plus ? Dois-je consulter ou attendre ?

Il y a peut être un "ré-apprentissage" à faire et pourquoi pas consulter pour cela.

  • Comment dialoguer avec un homme sur la question orgasmique sans qu'il ne se sente en état d'infériorité ou d'incompréhension face à une demande claire ? Il cherche la pénétration sans vérifier que j'ai un minimum de plaisir ou d'excitation, alors je ne mouille pas assez (suffisamment pour lui), les rapports sont douloureux et sans partage. Il dit savoir ce qu'est une femme désirante !

Rien ne vaut le dialogue, vous ne blesserez jamais en parlant de vous : "je ne me sens pas bien après les rapports par ex", évitez de dire "tu ne fais pas bien..", un homme doit être à l'écoute de sa partenaire.

  • Je n'ai plus d'envie de faire l'amour et quand je le fais, très peu d'orgasme pourquoi ?

L'envie vient en faisant, il faut avoir envie d'avoir envie !

  • Ma copine a 19 ans et est d'origine africaine et le problème est quelle n'a pas de clitoris et n'a que du plaisir vaginal et ne sait pas ce qu'est le plaisir clitoridien. Est-il possible qu'elle ait été victime d'une excision sans qu'elle le sache ou est-il possible que le clitoris ne soit pas sorti ?

Il faut qu'elle consulte, elle doit savoir si elle a été excisée, s'il y a un clitoris il n'y a pas besoin qu'il soit "ressorti". Peut-être n'a t-elle jamais osé se masturber ?

  • Existe t-il des médicaments pour faire naitre le désir ?

Non.

  • J'éprouve du plaisir avec mon ami et je pense même un orgasme mais parfois je fais des rêves sexuels et j'éprouve un orgasme si fort que je ne l'ai jamais ressenti dans la réalité. Ca me réveille même, est-ce normal ?

Oui vos n'êtes pas inhibée pendant le sommeil, mais cette intensité d'orgasme vous pouvez la sentir en état de veille lors des rapports.

  • Mon mari n'a pas d'érection malgré les injections d'Edex®, comment faire pour avoir du plaisir ?

Par les mains, la bouche peut être est-il très frustré, il faut reconsulter s'il veut obtenir des érections.

  • Mon chéri a du mal à éjaculer. Pourtant, il n'a aucun problème avec la masturbation. Mais cela me gène qu'il se masturbe devant moi, car le bruit provoqué me dégoûte et me casse tout plaisir. Que conseillez-vous ?

Vous devriez consulter, l'anéjaculation est souvent mal vécue par les femmes qui ont le sentiment que leur partenaire leur refuse quelque chose. Pourquoi êtes vous si gênée par l'orgasme de votre conjoint, cela peut aussi le bloquer et l'empêcher d'avoir une éjaculation en vous, s'il sent ce dégoût.

  • Conseillez-vous la masturbation personnelle lorsqu'on n'a pas d'orgasme et qu'on ne s'est jamais masturbé ?

Oui c'est la meilleure façon d'arriver à "s'arracher" un 1er orgasme que l'on saura rechercher après en présence et avec un partenaire.

  • Existe t-il quelque chose pour augmenter le plaisir de l'homme ? Je n'en éprouve que peu, voir pas du tout pendant l'éjaculation. Est-ce normal ?

Peut être faire monter le désir par des préliminaires plus longs ?

  • L'orgasme féminin est-il forcement dans le lâcher prise ou peut-il aussi être dans un sentiment de maitrise complète qui est forcement plus égoïste ?

Dans la maîtrise, il n'y a pas de plaisir comme l'orgasme, mais il peut y avoir le bénéfice secondaire de se dire que l'on pas lâché prise !

  • Je ressens des plus forts orgasmes en rêvant, vous me dites que c'est parce que je ne suis pas inhibé dans mon sommeil. Dans la réalité c'est possible alors dois-je consulter ? Ou quoi faire ?

Non vous appuyez sur le souvenir de cette intensité de plaisir pour la vivre lors de votre sexualité, l'organe sexuel le plus important c'est le cerveau.

  • Existe-t-il des positions, des gestes qui favorisent l'orgasme ? Si oui, lesquels ?

Pour chacun c'est différent, il n'y a pas un mode d'emploi qui convient à tout le monde. A vous de chercher pour vous et avec votre partenaire.

  • Est-ce que la durée de la pénétration influe sur l'orgasme ?

Cela laisse le temps à la femme d'avoir un orgasme, cela n'influence pas forcément sur l'intensité de l'orgasme.

Il n'y a pas de traitement pour après la ménopause, certaines femmes sont mieux avec les traitements hormonaux de ménopause, demandez à votre médecin. En tout cas il faut faire des traitements pour la sécheresse vaginale.

  • Quels professionnels aller voir pour des soucis sur la sexualité ?

Des sexologues, qui sont soit médecins généralistes ou gynécologues, des psychothérapeutes, des conseillères conjugales...

  • Est-ce que la femme jouit au moment de l'éjaculation ?

Non, mais elle se "nourrit" du plaisir de l'homme.

  • Je viens de subir une ovariectomie avec kyste de plus de 70 mm la semaine dernière... Je suis pratiquement ménopausée et ai eu du mal à gérer tout cela...Vais-je avoir autant de plaisir qu'avant cette opération ?

Oui sans aucun problème.

Chacun est différent, l'organe de jouissance de la femme c'est le clitoris.

  • Qu'est-ce que je peux faire pour faire aimer les préliminaires à mon conjoint ?

Lui dire que cela vous fait plaisir.