1. / Se soigner
  2. / Phytothérapie

Tisanes : la température joue-t-elle un rôle important ?

Si la tisane est trop chaude ou trop froide, est-elle moins active, la température joue-t-elle un rôle important ?

Rédigé le

Tisanes : la température joue-t-elle un rôle important ?

Les réponses avec le Dr Camille Isnard-Amat, médecin phytothérapeute, et avec Jacques Fleurentin, pharmacien :

"La température peut jouer un rôle. Il y a un regain d'intérêt pour les tisanes mais cela fait 2000 ans que 80% des personnes sur la planète se soignent avec des tisanes. La médecine traditionnelle est développée partout. On boit des tisanes partout dans le monde. On peut les préparer de manière différente. Avec de l'eau chaude, c'est l'infusion si on utilise des parties molles comme les fleurs. Si on utilise des huiles essentielles comme le thym ou l'eucalyptus, dans ce cas on mettra de l'eau pas trop chaude (frémissante) pour que les huiles essentielles ne s'évaporent pas. Si on utilise des parties de plantes plus dures comme par exemple des écorces (cannelle, harpagophytum…), on fera plutôt une décoction. On laisse la plante sur le feu, on fait bouillir. Et si on utilise des plantes qui ont des principes actifs fragiles, on fait une macération (50-60 degrés). On a donc trois modes de préparation."

"On peut boire une tisane pendant 24 heures. Même si elle est froide, elle reste efficace."

"La chaleur permet d'extraire les principes actifs de la plante. On ne mange pas la plante entière, on va avoir les principes extraits. Ceux-ci sont solubles dans l'eau et se conservent à température ambiante et même froide."