1. / Se soigner
  2. / Médicaments
  3. / Benzodiazépine

Les benzodiazépines

En 2010, les Français ont consommé pas moins de 134 millions de boîtes de médicaments de la famille des benzodiazépines, ce qui les place au deuxième rang des consommateurs européens de psychotropes. Chat du 6 mars 2013 de 15h à 16h : le Dr Sarah Coscas, psychiatre-addictologue et le Dr Charlotte Tourmente, médecin généraliste, ont répondu à vos questions.  

Rédigé le

Les benzodiazépines
Les benzodiazépines
Sommaire

Les réponses du Dr Sarah Coscas, psychiatres-addictologue

  • Atarax est-il un produit de substitution ?

Ce n'est pas un produit de substitution mais c'est un très bon anxiolytique qui ne crée pas de dépendance.

  • Je suis sous laroxyl, nozinan, temesta depuis 1980, 3 fois par jour. Quel risque pour mon mari ?

Il y a un risque de dépendance du temesta car il contient des benzodiazépines. Il ne doit pas être prescrit plus de trois mois.

  • J'ai 64 ans, je suis sous lysanxia 10 le soir depuis 15ans. Je suis en dépression depuis le mois de mai avec en plus 1 stresam matin et soir et un seroplex5 le soir. Quand j'irai mieux mon médecin m'arrêtera le lysanxia Que faire pour le sevrage ? J'ai peur du manque.

Le sevrage est possible mais il faut aller à votre rythme.

  • Peut-on arrêter un médicament du jour au lendemain ? Mon médecin ne veut pas que j'arrête me Lexomil et le Seroplex 10 sans son avis ou progressivement ?

Les deux médicaments doivent s'arrêter progressivement et sur avis médical.

  • Le valium peut-il donner des douleurs articulaires ?

Oui, au moment du sevrage.

  • Les benzodiazépines sont-elles cancérigènes ?

Non, aucune étude ne le prouve.

  • Les médicaments à base de plante pour anxiété peuvent-ils aidés ?

Certains patients y sont sensibles dans ce cas ils sont efficaces mais pas pour tout le monde.

  • Depuis presque 1 an et demi, je prends un comprimé de VERATRAN 10 MG. Est-ce dangereux ?

Non, mais il faut revoir l'indication de cette prescription.

  • Quel est le benzodiazépine avec la durée de vie la plus longue ?

C'est le lysanxia.

  • Qu'en est-il des effets des benzodiazépines sur la libido ?

Il n'y a pas d'effet direct démontré.

  • Pourquoi ne prescrit-on pas directement des médicaments à demi-vie plus longue?

Car on peut rechercher un mécanisme d'action avec la demi-vie courte.

  • Quelle est la différence entre Lysanxia et Lexomyl ? Appartiennent-ils à la même classe et entraînent-ils la même dépendance addictive ?

Ils appartiennent à la famille des benzodiazépines. Même risque de dépendance.

  • Peut-on switcher d'une molécule à l'autre directement ou substituer progressivement ?

Non, que sur avis médical

  • Peut-il y avoir une sorte d'accumulation au fur et à mesure des mois qui entraîne une augmentation des effets secondaires comme ceux sur la mémoire ? Je prends imovane, ceresta 50, prozac et je sens que mes troubles augmentent.

Il y a un effet lié à la durée de la prise.

  • Le seroplex 10 est-il un benzodiazépine?

Non, c'est un antidépresseur.

  • Le sevrage peut-il provoquer de l'agoraphobie ?

Oui, il y a une résurgence anxieuse qui peut apparaître au moment de l'arrêt.

  • Je prends environ une dizaine de cachets de xanax par jour, je n'arrive pas à me sortir de cette tourmente, donnez moi des solutions pour essayer de m'en sortir.

Il faut consulter un spécialiste pour rechercher un trouble anxieux sous-jacent ou une dépression. Vous ne pourrez pas vous en sortir seule.

  • Lexomil peut-il ralentir la fréquence cardiaque et remplacer un bétabloquant ?

Il ralentit la fréquence cardiaque mais il ne peut pas remplacer un bétabloquant dans les indications cardiaques. Mais le bétabloquant peut-être utilisé ponctuellement pour éviter un moment de trac.

  • Entre l'Alprazolam et le lyxansia, quel est le moins fort ?

Prendre le lyxansia en grande quantité est dangeureux.

  • Est-il préférable de prendre des anxiolitiques ou des antidépresseurs sans arrêt depuis des années (plus de 10 ans) ?

Dans tous les cas, il faut consulter un médecin pour voir les indications de ces traitements.

  • Une boite de lexomil par mois depuis 18 mois avec seulement 1/4 ou 1/2 comprimé le soir de temps en temps, dans des moments de stress pour éviter une insomnie. Est-ce qu'on peut parler d'addiction ? Est-ce dangereux ? Mon médecin semble dire qu'il n'y a aucun risque avec un si faible dosage. Puis-je continuer ?

Ce n'est pas une addiction mais il faut rester prudent et prendre la dose minimale efficace.

  • Une trop grosse prise de ces médicaments peuvent-ils donner des troubles similaires à un état d'ébriété ?

Oui, une intoxication aux benzodiazépines peut mimer les effets d'une prise d'alcool.

  • Depuis plus de 20 ans pour résoudre mes problèmes d'endormissement et être en forme après un temps de sommeil suffisant, j'ai recours avec l'accord de mon médecin généraliste à Zopiclone. Actuellement, je prend 1/2 comprimé vers 22h. Quels sont les risques ? Dois-je chercher à arrêter ?

Les risques sont l'accoutumance, les troubles mnésiques... Il faut peut-être avoir recourt à d'autres règles.

  • Quel est l'intérêt d'associer les benzodiazépines et antiépileptiques en cas d'épilepsie partielle ?

Les benzodiazépines sont des antiépileptiques il est parfois nécessaire de les associer à d'autres classes médicamenteuses pour être plus efficace.

  • Le sevrage peut-il durer plusieurs années ?

Dans le pire des cas, quelques mois.

  • Quel est le meilleur médicament noctamide ? Peut-il remplacer zolpidem 2 le soir et un seresta 50 ?

Ce traitement peut être assimilé aux benzodiazépines, le risque de dépendance persiste.

  • le seroplex 10 fait t il grossir merci

Cela fait parti des effets secondaires mais c'est rare.

  • Je prends régulièrement VERATRAN 10 MG, est-ce dangereux pour la santé ?

Il faut toujours prendre la dose minimale efficace et il ne faut pas banaliser ce traitement.

  • Je suis hypocondriaque je prend de l'alprazolam et ça ne change rien. Cela est-il normal ?

Le meilleur traitement serait une psychothérapie.

  • Depuis que je prends du xanas, j'ai de gros problèmes dentaires (à 20 ans), est-ce lié ? Sachant que j'ai une bonne hygiène.

Non, ce n'est pas connu.

  • Peut-on remplacer paroxetine par millepertuis ?

Le paroxétine est un antidépresseur le millepertuis est une plante pour aider à dormir.

  • Le zyprexa est-il classé dans les benzodiazépines ? J'en prend tout les soirs depuis 8 ans, est-ce dangereux ?

Non, il s'agit d'un antipsychotique. Il n'y a pas de risque addictogène.

  • Comment peut-on entrer en centre pour se désintoxiquer de prise d'anxiolitiques et hypnotiques à fortes doses depuis des années. Quels critères sont-ils requis ?

Il est indispensable d'évaluer l'indication d'hospitalisation qui sera programmer en cas de dépendance, si le sevrage ambulatoire est impossible ou s'il y a déjà eu des crises.

  • Le lysanxia pendant une grossesse, peut-il provoquer des malformations du fœtus ?

Pas de malformation mais une hypotonie avec un risque de prématurité pour le fœtus.

  • Mon psy me reçoit tous les mois et demi avec une consultation de 15minutes. Trouvez-vous cela suffisant pour m'aider à chercher l'origine de mon anxiété ? L'écoute n'est-elle pas le début du travail de guérison ?

Faire une prise en charge plus étayée si cela vous paraît nécessaire.

  • Je prends du donormyl tous les soirs. Est-ce dangereux pour ma santé ?

Non, mais il est préférable de prendre d'autres mesures qu'une prise médicamenteuse.

  • Je prends de l'imovane en journée avec accord de mon psy mais je me rends compte que mes besoins augmentent. J'ai peur d'arrêter. Suis-je addict ?

Il est très probable que vous développez une dépendance. Il est nécessaire de consulter.

  • Que pensez vous de la méthode de sevrage du Professeur Ashton ? Est ce une bonne méthode ?

Je ne la connais pas.

  • Je prends depuis plus de 20 ans du séresta, mon médecin dit que ce n'est pas grave, mais je suis inquiète. J'ai besoin de quelque chose pour dormir, sinon je tourne en rond et tombe de sommeil dans la journée. Suis-je addict ?

Il y a un risque addictogène, il est préférable de trouver d'autres méthodes en faisant un sevrage progressif.

  • A partir de quel dosage le deroxat est-il actif ? L'ostéopathie peut-elle aider au sevrage ?

Le deroxat est un antidépresseur, il est actif à partir de 20 mg. L'arrêt doit être discuter par un médecin et progressif.

  • Dans quelle catégorie range-t-on le stresan ? On m'a assuré qu'il n'entraîne pas de dépendance. Est ce vrai?

C'est un anxiolytique et non une benzodiazépine. Il n'entraîne pas de dépendance mais la manière de prendre le traitement peut être addictogène.

  • Existe-il un risque d'addiction au Lythium et au xeroquel ?

Non, il s'agit de thymorégulateur.

  • Quelle est selon vous la durée maximale préconisée pour traiter une dépression avec des anxiolitiques, antidépresseur et somnifère ?

On parlera plutôt de la durée minimale pour les antidépresseurs qui doit être de 9 mois. Pour les anxolitiques et les somnifères, ils doivent être de quelques semaines.

  • Je prends du seropram depuis 15ans et je continue à raison d'un demi comprimé par jour par peur de replonger dans la dépression. Est-ce plus mauvais que si je prenais du lexomil à la place ? Lequel a le plus d'effet néfaste sur la mémoire. Par ailleurs ces deux produits peuvent-ils entraîner des tremblements ?

Non, ils n'ont pas le même effet, le seropram peut être pris au long cours à petites doses en prévention de la dépression. Il peut entraîner des tremblements comme le lexomil.

  • VERATRAN 10 MG est-il dangereux pour la santé ?

Il s'agit d'une benzodiazépine, pouvant entraîner des troubles mnésiques, dépendance... La dose doit toujours être minimale.

  • Phobique sociale, j'ai des crises d'angoisses à certains moments. Est-il vraiment nécessaire que je prenne des anxiolytiques ? Ou dois-je plutôt privilégier une thérapie ?

Le meilleur traitement est une psychothérapie qui peut être associée à des anxiolytiques et des antidépresseurs si cela est insuffisant.

  • Je suis en ménopause depuis le mois d'octobre 2012. Je prends 3 lexomil et 1 seroplex par jour. Vais-je prendre du poids ?

Non, c'est un effet secondaire rare. La prise de poids sera dû certainement à la ménopause.

  • Que risque-t-on à faire une fausse ordonnance ?

Il y a un risque pénal avec poursuites qui peut entraîner une injonction de soins voir un risque d'emprisonnement car c'est assimilé à du trafic.

  • Mon médecin pense que je fais une dépression. Je ne ressens pas le besoin de prendre le stresan, ni le nordaz, qu'il m'a prescrit, sauf en cas de pic de stress occasionnelle (1 à 2 fois par mois). Si je ne prends pas les médicaments, est-ce que cela peut aggraver mon état ?

La dépression durera plus longtemps.

  • ALPRAZOLAM 0,50 mg peut-il préparer à un sevrage de 1/4 de LEXOMIL 6mg pris chaque soir depuis 20 ans ?

Oui.

  • A quelle famille de médicament appartient le paroxétine ?

Antidépresseur.

  • Fibromyalgique je suis sous antidépresseurs, anxiolitiques et anti-épileptiques depuis plusieurs années. Existe-t-il une autre solution ?

Le traitement de la fibromyalgie est complexe et multi-factoriel.

  • Est-il courant d'utiliser les benzodiazépines dans le sevrage des opiacés et de passer d'une dépendance à l'autre?

Tout à fait, on peut l'utiliser sous contrôle médical mais il y a un risque de transfert de dépendance.

  • Dois-je plutôt diminuer lexomil 1 comprimé 3 fois par jour et remplacer par le seroplex 10 ?

Dès que lexomil n'est plus nécessaire, il est préférable de le diminuer pour l'arrêter.

  • Je prends 1 comprimé de séresta tous les soirs depuis des années, mon médecin m'affirme que je n'ai pas à m'inquiéter.

Il ne faut pas banaliser toute prise médicamenteuse pouvant entraîner des effets néfastes il est nécessaire de revoir cette prescription.

  • Y a-t-il des liens entre sevrage des benzodiazépines après treize ans de prise et hallucinations hypnopompiques ?

Le lien est possible.

  • Que pouvez-vous nous dire sur le Rohypnol ?

Il fait parti des benzodiazépines à fort risque addictogène.

  • Atarax et Stresam sont-ils bien 2 benzodiazépines sans risque de dépendance pour vous ?

Ce ne sont pas des benzodiazépines. Le risque de dépendance n'est pas prouvé.

  • PROZAC : doit on continuer plus de 3 ans ?

Cela dépend de l'indication.

  • Je suis étonnée car mon médecin me fait descendre très lentement depuis plusieurs mois et il me reste 20 mg de valium c'est de l'ordre du 1 mg tous les 15 jours alors cela m'étonne. Sur certains forums on voit que certaines personnes mettent des années cela m'inquiète car je voudrais me débarrasser de cette molécule qui ne me convient pas.

Il faut aller à votre rythme.

  • Peut-on souffrir de symptômes de sevrage 2 ans après l'arrêt des médicaments psychotropes ?

Non.

  • Une phobie sociale évolue-t-elle en dépression ou pas nécessairement si on arrive à gérer seul ?

Il peut y avoir une aggravation de la dépression mais ce n'est pas nécessaire.

  • Je prends un demi zolpiden depuis 5 ans tous les jours. Suis-je dépendante ?

Si vous ne pouvez pas arrêter, en effet il est probable que vous soyez dépendante.

  • Que pensez-vous du STABLON pour l'anxiété ?

Il est peu prescrit.

  • Que pensez-vous du Donormil ou Lidène vendu sans prescription du médecin ?

il peut être efficace chez certaines personnes.

  • Comment se passe le sevrage à l'hôpital ?

Comme le sevrage d'un autre produit.

  • Les personnes qui prennent des benzodiazépines ne sont plus elle-même, leur affect est modifié. Pourquoi ?

Les benzodiazépines au long cours peuvent donner des troubles cognitifs voir des troubles du comportement.

  • Avoir des douleurs à la tête pendant le sevrage, est-il normal ?

Cela est très fréquent

  • Est-ce que l'arrêt brutal du lexomil (1/2 par jour) peut provoquer des sifflements d'oreilles incessants et troubler la vue ?

Cela peut faire parti des effets secondaires.

  • Je prends 5 gouttes de Laroxyl tous les soirs pour dormir depuis 5 ans. Est-ce dangereux ?

Il ne s'agit pas d'une benzodiazépine. Il faut rester prudent.

  • Les médicaments à base de plante sont-ils efficaces ?

Chez certaine personne, oui.

  • Existe-t-il un risque de dépendance avec paroxétine ?

Non, il ne s'agit pas de dépendance mais l'arrêt doit être très progressif et fait au bon moment.

  • Risque-t-on un accident de voiture si on a pris du lysanxia avant de conduire ?

Il provoque un affaiblissement de la vigilance.

  • Que pensez-vous de la méthode de sevrage qui consiste à diminuer de 10% la dose en cours tous les 15 jours ? Est-ce une méthode efficace pour éviter trop de symptômes de sevrage ?

Cela peut être une méthode très efficace.

  • Comment arrêter un antidépresseur ?

C'est variable en fonction des antidépresseurs. Il faut arrêter après la disparition des symptômes de dépression depuis 6 mois.

  • Quel type de centre existe t-il pour se faire aider quitte à y rester quelques mois ?

Il existe des centres d'addictologie où vous pouvez consulter près de chez vous.

  • Je prends 0,50 mg de xanax, le soir, depuis 20 ans. Que faire ? J'ai des troubles anxieux sévères, suite au décès de ma fille.

il faut associer le traitement à une psychothérapie

  • Je suis sous valium 10 mg le soir pour neuropathie de charcot marie tooth, depuis 1993. Est-ce dangereux ? Existe-t-il un autre médicament pour les crampes et douleurs musculaires liées à la maladie autre que les benzodiazépines ?

Dans les indications neurologiques, le bénéfice prévaut aux effets secondaires.

  • Suite au décès de l'un des proches de la famille de ma mère, mon médecin généraliste voulait me prescrire des antidépresseurs, car suite à l'annonce du décès j'ai été choqué. Pourquoi prescrit-on directement des antidépresseurs ?

Il est normale d'être choquée après un décès. Mais la prescription d'antidépresseur n'est pas automatique.

  • Peut-on arrêter un neuroleptique type solian soudainement ?

Il est préférable de l'arrêter progressivement.

 

Les réponses du Dr Tourmente, médecin généraliste

  • ½ lexomil tous les jours depuis 4 mois est il dangereux pour la santé ?

Ce serait bien d'arrêter, progressivement et en accord avec votre médecin. La durée de prescription est de 3 mois normalement.

  • Existe-t-il une alternative naturelle aux anxiolytiques?

Il y a la relaxation (sophrologie, hypnose, méditation), qui n'implique aucune substance et permet de se détendre naturellement.

  • Je prends depuis l'âge de 16 ans des calmants par exemple seresta 50 mg pour le soir, j'avais déjà beaucoup de mal à dormir. Maintenant, j'ai 51 ans et depuis au moins 25 ans je prends des calmants lexomil 10 puis zopiderm 10 je suis addict à ces médicaments si je ne les ai pas. Je suis très angoissée.

Consultez dans un service d'addictologie, où vous recevrez de l'aide.

  • Après 7 ans de paroxetine 20 suite à un accident vasculaire cérébral sans séquelles majeures. Comment puis-je arrêter ce médicament ?

Progressivement, avec l'accord et le soutien de votre médecin, en mettant en place des entretiens psychologiques et avec une substitution avec une molécule à demi-vie plus longue le temps de vous sevrer.

  • Est-ce que la prise de STRESAM (une gélule le matin et une gélule le soir) à long terme (plus de trois mois) peut présenter un danger en termes d'addiction ?

Oui, elle peut. Ce serait mieux d'apprendre à vous en passer.

  • Je prends du rivotril 2.5, 5 gouttes tous les soirs depuis un accident de ma colonne vertébrale, je souffre sans cette prise. Est-ce dangereux ?

A l'heure actuelle, on préfère substituer un autre antalgique au Rivotril. Faites le point avec votre médecin.

  • Le médecin ne devrait-il pas essayer de chercher les causes de l'anxiété avant de se précipiter sur les benzodiazépines étant donné les effets secondaires de ces médicaments?

Oui, vous avez raison.

  • J'ai consommé du lexomil pendant 30 ans, un et demi trois fois par jour. Puis, j'ai fait 2 crises d'angoisses en février et maintenant, je prends 1 lexomil 3 fois par jour plus 1 seroplex 10, 1 comprimé par jour. Est-ce dangereux ?

Les médicaments doivent servir de "béquille", le temps d'aller mieux dans sa tête. Un soutien psychologique, de la relaxation, voire un sevrage au sein d'un service d'addictologie si nécessaire seraient indiqués.

  • Je prends des benzodiazépines depuis toujours. J'ai 74 ans et des troubles cognitifs légers, mon médecin me les prescrit automatiquement sous prétexte que j'ai des problèmes dans ma vie. Pourquoi pas la mélatonine ?

La mélatonine est désormais prescrite dans les troubles du sommeil et n'a pas tous les effets secondaires des benzodiazépines.

  • Après une quinzaine d années de somnifères (j'ai 37 ans), associés à des antidépresseurs et des anxiolitiques, j'ai entamé depuis plusieurs mois un sevrage à base de donormyl et sedatif pc. Je suis maintenant dépendante de ces 2 médicaments. Est-ce compatible avec une éventuelle grossesse, et comment me sevrer si je tombe enceinte?

Le sédatif PC et le donormyl peuvent être continués au cours de la grossesse. Le sevrage se fait avec le soutien d'un médecin et un arrêt progressif de la substance. Vous en êtes capable, courage !

  • Le laroxyl est-il une benzodiazépine et peut-on être addict à ce médicament

C'est un antidépresseur, ne créant pas de dépendance.

  • Je prends régulièrement un comprimé de VERATRAN 10 MG tous les soirs. Est-ce dangereux pour la santé ?

C'est un anxiolytique, avec un risque de dépendance et de troubles cognitifs (entre autres).

  • Sous SEROPLEX, XEROQUEL et XANAX tous les jours. L'alcool est-t-il réellement un danger ?

L'alcool est déconseillé avec ce type de traitement.

  • Après une dépression et ayant perdu en grande partie le sommeil, mon psy m'a prescrit une dose de 100 mg d'atarax par jour au coucher. Existe-t-il un risque pour la santé ?

Il s'agit d'un bon anxiolytique, qui ne crée pas de dépendance. Effets secondaires : constipation, bouche sèche, somnolence, confusion,...

  • Je prends 1 Lexomil 3 mg tous les jours et ceci depuis bientôt 25 ans. Je n'éprouve pas le besoin d'augmenter la dose. Comment arrêter complètement ?

Prenez rendez-vous avec votre médecin, il vous indiquera comment (réduction très progressive, mise en place de mesures non médicamenteuses, comme des entretiens avec un psy si nécessaire, de la relaxation,...).

  • Je prends du LORAZEPAM (TEMESTA) pour des problèmes de douleurs neuropathiques chroniques. Est-ce un problème sur le long terme ?

C'est un anxiolytique faisant partie de la famille des benzodiazépines donc avec les risque abordés durant l'émission.

  • Que pensez-vous des médicaments à base de plante pour l'anxiété ?

C'est bien, cela fonctionne chez certaines personnes.

  • J'ai une sclérose en plaque et je prends de l'alprazolam pour m'aider à m'endormir, 1 comprimé de 25mg. Est-ce dangereux ?

C'est un anxiolytique (faisant partie de la famille des benzodiazépines). Essayez de comprendre pourquoi vous avez des difficultés à vous endormir (lien avec votre maladie j'imagine), de faire un thérapie si vous avez besoin de soutien psychologique et de la relaxation.

  • J'ai pris un demi comprimé de Zolpidem depuis 6 ans et je suis entrain de diminuer progressivement, je suis passée de 1/2 à un quart en diminuant le comprimé progressivement et actuellement, j'en suis à moins d un quart de comprimé. Je le fait progressivement et je ne prends pas d autre médicament. Pensez-vous que je procède de la bonne manière ?

bravo, c'est super !

  • Souffrant de dépression depuis très longtemps et d'anxiété. Je prends 1 lyrica 75mg et 1/4 de barre de lexomil pour mon syndrome des jambes avec impatience tous les soir, ce qui me permet de bien dormir depuis 2 mois. J'ai arrêté mes antidépresseurs à cause des effet secondaires. Je suis passé au millepertuis mais j'ai arrêté. Est-ce dangereux d'en prendre si peu ?

Non, c'est bien d'avoir diminué mais le soutien de votre médecin est nécessaire.

  • Je prends du deroxat depuis octobre 2011 (18 mois), 1 comprimé le matin. Comment dois-je arrêter ? Cela prendra combien de temps ?

Cela s'arrêter en accord avec votre médecin, en diminuant progressivement la dose sur quelques mois.

  • Suite à des chutes répétées, dont la dernière en tombant de mon lit avec une grosse luxation du majeure, j'ai cessé de prendre tous ce que j'avalais depuis très longtemps (lexomil, silnox,immovanne....). Actuellement, je me contente de trypthophane, ce n'est pas facile, mais je ne pensais pas pouvoir y parvenir. Or, je pars en voyage lundi (avion). J'ai peur de retomber dans cette addiction.

Parlez de vos craintes de l'avion avec votre médecin.

  • Une thérapie pour anxiété est-elle plus utile que les médicaments ?

Oui.

  • On m'a prescris du stresam en me disant que ce n'était pas de l'homéopathie, et que cela ne crée pas de dépendance. Dans quelle catégorie ce médicament se classe ? J'en prends occasionnellement depuis mes 15 ans (soit plus de 10 ans). Quels sont les risques ?

Le stresam est un anxiolytique mais il n'entraîne pas de dépendance.

  • Peut-on se débarrasser du tranxène 5 ? J'en prends depuis 1986 conjointement avec du xanax 25, 1 comprimé de chaque tout les soirs. J'ai eu de nombreuses maladies et dépressions, le médecin me dit de prendre des doses infimes, j'en ai marre de me droguer. Puis-je y arriver ?

Oui, vous pouvez y arriver ! Faites-le avec l'aide de votre médecin, même s'il dit que ce sont des doses infimes il peut et doit vous aider.

  • Obtient-on de bons résultats avec la mélatonine ? À qui faut-il s'adresser car les médecins ne connaissent pas ?

Un centre du sommeil.

  • Je prends du zopiclone et de l'aprazolam depuis 5 ans, 1 demi comprimé tout les soirs. Est-t-il possible de s'arrêter progressivement en diminuant les doses ?

Oui, programmez l'arrêt progressif avec votre médecin.

  • Je prends 2 zolpidem et 1 seresta 50 mg pour dormir. Quelle alternative existe-t-il pour trouver le sommeil ?

Consultez un centre du sommeil, les alternatives sont la mélatonine ou la thérapie comportementale.

  • Prendre 1/2 comprimé Zopiclone est-ce dangereux et comment faire le sevrage ?

Très progressivement, avec l'accord soutien de votre médecin.

  • Je prends 1 Fluvoxamil 100 depuis plus de 10 ans et 1 Noctamide 2mg également, de temps en temps. J'essaye de diminuer le noctamide mais je reviens toujours à la même dose. Je me rends compte que je suis accro, j'en ai parlé à mon médecin traitant, mais il ne me propose rien. A qui dois-je m'adresser si je veux me sevrer ?

A un addictologue ou un service d'addictologie.

  • Associé à une thérapie comportementale et cognitive, je prends de l'Effexor depuis 1 an et demi. Mes crises d'angoisse ont disparues mais j'angoisse du jour où mon médecin me le supprimera. Cette molécule entraîne-t-elle une dépendance comme les benzodiazépines ?

L'effexor est un antidépresseur (pas de risque de dépendance). N'angoissez pas, vous pourrez arrêter, cela se fera progressivement avec l'aide de votre psy.

  • Le rivotril soulage les douleurs. Est-il dangereux ?

Le Rivotril peut entraîner un risque de dépendance.

En savoir plus

Les Français sont de gros consommateurs de benzodiazépines, un Français sur cinq consomme chaque année au moins une benzodiazépine ou une molécule apparentée. Or la consommation de ces médicaments, surtout sur une longue période, peut entraîner certains risques et effets secondaires.

Une prise à long terme peut en effet représenter un danger important pour la santé mentale et physique et ils n'ont pas vocation à être utilisés sur une période dépassant quelques semaines. Ils peuvent conduire à une dépendance physique extrêmement forte, à une aggravation de l'anxiété, à une dépression mais aussi à des pertes de mémoire voire des confusions ou d'autres complications plus importantes. 

Le sevrage de benzodiazépines doit s'effectuer de manière progressive afin de diminuer également les risques de voir survenir les manifestations d'un syndrome de sevrage. Il faut prévoir un arrêt progressif sur plusieurs semaines, un suivi régulier est alors conseillé soit au près d'un psychiatre soit d'un neurologue.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus