1. / Se soigner
  2. / Chirurgie
  3. / Chirurgie de l'oeil

Elle perd sa lentille... et la retrouve 28 ans plus tard sous sa paupière

En Ecosse, une quadragénaire a découvert qu’une lentille s’était nichée dans la peau de sa paupière et y était restée pendant près de 30 ans.

Rédigé le

Elle perd sa lentille... et la retrouve 28 ans plus tard sous sa paupière
Contrairement une idée reçue, une lentille ne peut pas aller se nicher "derrière l’œil" © suanie on Visual Hunt

"On peut présumer que la lentille a migré dans la paupière de notre patiente et y est restée pendant 28 ans sans qu’elle ne présente de symptômes", affirment les médecins du département d’ophtalmologie de l’Université de Dundee en Ecosse. Le cas est si exceptionnel qu’un compte-rendu a été publié dans le BMJ Case Reports le 10 août dernier. La patiente, dont l’œil gauche était légèrement affaissé depuis plusieurs années, ressentait des douleurs depuis peu, et constatait qu’il avait gonflé. Après lui avoir fait passer une IRM, les médecins ont découvert une petite bosse sous son sourcil gauche. Alors qu’ils l’opéraient pour retirer ce qu’ils croyaient être un kyste, les chirurgiens ont en fait découvert une lentille de contact à l’intérieur du tissu de la paupière supérieure gauche.

Une lentille perdue lors d'une partie de badminton

"La plupart des organes autour de l’œil sont insensibles", explique le Dr David Schapiro, ophtalmologue et spécialiste en chirurgie des paupières. Selon lui, il n’est pas anormal que cette femme n’ait jamais ressenti de douleur notoire avant la consultation. Comme sa mère l’a expliqué aux médecins, la patiente croyait avoir perdu sa lentille quand elle avait 14 ans... Alors qu’elle jouait au badminton, elle avait reçu un volant dans l’œil, et avait cru que sa lentille, rigide, était tombée car elle ne la sentait plus. Depuis ce jour, elle n’en avait plus jamais remis. "Vivre des années avec une lentille comme cette patiente, c’est possible sur le plan médical. La conjonctive est un organe qui se défend contre les infections, et la lentille est faite pour être relativement bien tolérée", note le Dr Schapiro.

Mais cela reste exceptionnel. La plupart du temps, lorsqu’un patient consulte pour un problème similaire, c’est qu’une lentille – souple – s’est brisée, et que des morceaux ont migré sous la paupière. "C’est un matériau fragile, il est possible d’en arracher des bouts. Surtout chez les adolescents, qui n’ont pas l’habitude d’en mettre" indique David Schapiro. Les complications sont en réalité peu fréquentes et majoritairement causées par le patient. La plupart du temps, c'est en essayant de retrouver l’objet perdu que l'on abîme sa cornée. "Il y a parfois une infection, mais c’est franchement rare", ajoute l’ophtalmologue.

Le cas documenté dans le BMJ Case Reports est donc une première, et ne doit en aucun cas effrayer les porteurs de lentilles. D’autant que, contrairement à l’une croyance populaire, une lentille ne peut pas aller se nicher "derrière l’œil", s’amuse le Dr Schapiro. "Elle peut simplement se plaquer sur la conjonctive", précise-t-il.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus