1. / Maladies
  2. / Sommeil
  3. / Rêves, cauchemars

Comment explique-t-on l'érection pendant le sommeil paradoxal ?

Comment explique-t-on l'érection pendant le sommeil paradoxal de l'homme ?

Rédigé le , mis à jour le

Comment explique-t-on l'érection pendant le sommeil paradoxal ?

Les réponses avec le Pr Isabelle Arnulf, neurologue, et avec Tristan-Frédéric Moir, psychanalyste spécialiste du langage du rêve :

"L'érection n'est pas en rapport avec le contenu du rêve. Ce n'est pas de la censure comme le pensent les psychanalystes. Il y a des personnes qui extériorisent leurs rêves et il y a des combattants qui combattent en érection. "

"Il pourrait y avoir une excitation dans le combat. Mais il y a tout simplement une atonie générale qui fait que le sang vascularise le pénis. Il y a aussi une excitation sexuelle chez les femmes qui est moins visible. Cela peut être un avertisseur pour les hommes : si on a une érection le matin, cela signifie que l'on vient de rêver. C'est un baromètre pour voir si on a rêvé. Pour une femme, c'est plus difficile de le savoir, c'est plus intime.

"Quand on n'a pas d'érection le matin, cela peut signifier qu'il y a un problème de fatigue, de stress ou de vieillissement… Il existe beaucoup de facteurs qui peuvent aussi perturber l'érection matinale. Mais à 90%, l'homme est en érection le matin quand il vient de rêver."

"Le test du timbre poste consiste à mettre autour du pénis un rouleau de timbres poste le soir. Et si c'est rompu le matin, cela signifie qu'il y a  eu une érection dans la nuit. C'est une petite astuce des urologues pour savoir si l'érection persiste de façon mécanique pendant le sommeil. Mais rien à voir avec l'atonie qui est musculaire."

Sponsorisé par Ligatus