1. / Maladies
  2. / Sommeil
  3. / Apnée du sommeil

Apnée du sommeil : des solutions aussi pour les enfants

Plongé dans un sommeil profond, vous cessez soudainement de respirer pendant 10 à 30 secondes et ce, plusieurs fois par nuit...Vous souffrez peut-être d’apnée du sommeil, une pathologie qui touche plus de 5% des français, des adultes mais aussi des enfants.

Rédigé le , mis à jour le

Apnée du sommeil : des solutions aussi pour les enfants
Apnée du sommeil : des solutions aussi pour les enfants
Sommaire

Qu'est-ce que l'apnée du sommeil ?

Il existe plusieurs formes d’apnée du sommeil. La plus courante est l'apnée obstructive :
L’air ne peut plus pénétrer dans les poumons car les voies aériennes supérieures se bloquent.
L’air circule dans les voies aériennes. Il entre par la bouche, continue vers le pharynx, puis descend vers le larynx pour aller jusqu’aux poumons. Le blocage de l’air survient pendant le sommeil. Le plus souvent ce sont les tissus mous, comme la langue, ou la luette au fond de la gorge, qui en sont responsables. Lorsque le patient s’endort, la langue et la luette se relâchent ainsi que les muscles de la gorge. Le passage devient de plus en plus étroit, l’air a du mal à passer. Quand le passage se ferme, les parois se collent entre elles, la personne ne peut plus respirer, c’est l’apnée. Une situation aggravée par l’excès de poids car la graisse s’installe aussi dans la gorge et la langue.

Les autres formes d'apnée du sommeil sont plus rares.
Dans l'apnée centrale, c’est le cerveau qui provoque l’arrêt respiratoire. Dans l'apnée mixte, il y a à la fois un blocage des voies aériennes et une commande du cerveau.
Dans tous les cas, les symptômes provoqués sont les mêmes : des ronflements puissants et des pauses respiratoires !
En plus de l’état de fatigue, d'une possible somnolence et du manque de concentration qu’elle entraîne, l’apnée du sommeil peut également avoir des conséquences graves sur la santé, notamment au niveau cardiaque et cérébral...

Apnée du sommeil chez l'enfant : quelle prise en charge ?

L’apnée du sommeil existe aussi chez les enfants. Leurs voies aériennes sont encore en pleine croissance, leur prise en charge est donc différente de celle des patients plus âgés et le diagnostic moins évident à poser. C'est le cas d'Edgar, 5 ans et demi, un enfant qui a énormément besoin de dormir. Son problème de ronflement a été résolu il y a un an par l'ablation de ses végétations mais la fatigue persiste. Pour comprendre ce qu'il se passe, Edgar dort à l'hôpital pour que son sommeil et ses ronflements soient étudiés par un pneumologue.
« Par moment, on voit qu'il a une respiration un peu différente avec des reprises ventilatoires et des micro-réveils. On parle de troubles respiratoires obstructifs du sommeil » explique le Dr François Jounieaux. Et ces symptômes sont visibles également la journée.
« Les enfants fatigués peuvent se mettre en hyperactivitée pour éviter de tomber de sommeil. Ont dit qu'un enfant hyperactif sur cinq aurait peut-être un trouble respiratoire.» Ce qui pose principalement problème pour Edgar, c'est le fait qu'il dorme la bouche ouverte et respire de la mauvaise maniere car sa croissance maxillo-faciale n'est pas harmonieuse : il a une petite bouche, un palais étroit et une mandibule pas assez développée. Pour résoudre son problème d'apnée du sommeil, il devra consulter un kinésithérapeute spécialisé, un ORL et un orthodontiste
Edgar devra revenir tous les trois mois vérifier que tout va bien et le pneumologue espère résoudre son problème en un an.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr