1. / Maladies
  2. / Os et articulations
  3. / Moelle osseuse

La moelle osseuse, le berceau des cellules du sang

Journée mondiale du don de moelle - La moelle osseuse assure le renouvellement des cellules du sang, comme les gobules rouges, globules blancs et plaquettes. Le don de moelle osseuse permet une greffe qui peut sauver la vie à de nombreux malades leucémiques ou sous chimiothérapie, dont la moelle ne fonctionne plus.

Rédigé le , mis à jour le

La moelle osseuse, le berceau des cellules du sang
La moelle osseuse, le berceau des cellules du sang
Sommaire

Qu’est-ce que la moelle osseuse ?

Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes expliquent le don de moelle osseuse.

La greffe de moelle est la seule solution pour certaines maladies du sang comme les leucémies, les lymphomes, ou encore les aplasies médullaires. Cette transplantation de moelle nécessite bien entendu l'existence d'un donneur, qui peut être de la même famille s'il est compatible, mais qui peut aussi être un donneur anonyme. Selon l'Agence de la biomédecine, on compte aujourd'hui un peu plus de 263 000 volontaires inscrits sur le registre français des donneurs ; ils peuvent être appelés à tout moment pour un prélèvement.

La moelle osseuse est distincte de la moelle épinière. La moelle épinière appartient au système nerveux, c'est le relais entre le cerveau et les nerfs. Elle loge dans le canal formé par l'empilement des vertèbres de la colonne. La moelle osseuse, quant à elle, se situe dans l'ensemble du squelette, et plus particulièrement au niveau des os plats, comme le sternum, les côtes ou les os du bassin qui sont très riches en moelle osseuse.

La moelle osseuse est composée de deux parties : la moelle jaune riche en graisse et la moelle rouge qui se trouve dans l'os spongieux. La moelle rouge produit les cellules souches hématopoïétiques autrement dit, les futures cellules du sang : les globules rouges qui transportent l'oxygène, les globules blancs qui luttent contre les infections, les plaquettes qui arrêtent les saignements. La moelle osseuse fabrique aussi les différents types de lymphocytes, ce sont des cellules spécialisées dans l'immunité, chargées de reconnaître et de détruire tout élément étranger introduit dans l'organisme.

La moelle osseuse rouge produit 350 milliards de cellules sanguines chaque jour : 200 milliards de globules rouges, 100 milliards de plaquettes et 50 milliards de globules blancs. Elles remplacent les cellules sanguines qui ont été détruites dans le corps. La moelle osseuse a donc un rôle vital. Quand elle ne peut plus jouer son rôle, la greffe de moelle devient indispensable pour la survie du malade.

Qu’est-ce que le don de moelle osseuse ?

Comment est prélevée la moelle osseuse ?

Le don de moelle osseuse permet une greffe qui peut sauver la vie à de nombreux malades leucémiques ou sous chimiothérapie, dont la moelle ne fonctionne plus. Chaque année, plus de 200 000 personnes ont besoin d'une greffe de moelle ossseuse (source : Fédération des associations pour le don d'organes et des tissus humains).

Le principal problème est le rejet, chaque individu ayant des caractéristiques qui lui sont propres et ses tissus étant définis de manière génétique. L'ensemble de ces caractéristiques est appelé "système HLA".

Le système immunitaire est programmé pour reconnaître le système HLA et éliminer tous les éléments qui n'en font pas partie. Lorsqu'on greffe un organe qui répond aux critères HLA, celui-ci est dit compatible : le corps du receveur l'accepte et les défenses immunitaires ne le détruisent pas. Il est reconnu comme appartenant à l'organisme.

Lorsqu'une greffe est effectuée, le donneur est inconnu ou fait partie de la famille. L'idéal est bien sûr un frère ou une sœur, qui ont plus de chances d'avoir une moelle compatible avec le malade, mais c'est souvent impossible.

Pour 70 % des malades, le seul espoir est la liste de donneurs. Sans lien de parenté, la chance d'être parfaitement compatible est de 1 sur 1 million, d'où l'importance que cette liste soit longue.

Comment donner sa moelle osseuse ?

Comment devient-on donneur de moelle osseuse ?

Le don est anonyme, volontaire et gratuit. Un événement déclencheur est souvent à l'origine de cette belle démarche.

La moelle du donneur augmente son activité tout de suite après l'opération, ce qui compense le prélèvement : la quantité de globules produite n'est donc pas diminuée.

Sur le plan pratique, tous les frais sont pris en charge par la Sécurité sociale. L'hospitalisation dure deux jours et un arrêt de travail de huit jours est recommandé ensuite. Une fois qu'un donneur compatible est trouvé, l'opération peut être planifiée.

Pour devenir donneur, il faut tout d'abord être en bonne santé et être âgé de 18 à 50 ans révolus. Une fois inscrit sur le registre, on y reste jusqu'à l'âge de 55 ans révolus.

Pour que le fichier des donneurs se maintienne, il faut 10 000 nouveaux volontaires tous les ans. Actuellement, en France, on manque de donneurs masculins de moins de 40 ans. L'inscription sur ce registre donne des chances de guérison et beaucoup d'espoirs aux malades en attente d'une greffe.

Qu’est-ce que la greffe de moelle osseuse ?

Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes expliquent la greffe de moelle osseuse.

La greffe de moelle osseuse est un traitement qui sauve la vie des personnes atteintes de maladies mortelles, comme les cancers, mais qui comme toutes les greffes souffre du manque de donneurs.

Ainsi, en 2004, plus de 11 000 malades auraient nécessité une greffe d'organe. Seul un peu plus d'un tiers en a bénéficié.

Le rôle de la moelle est de produire tous les éléments figurés du sang : les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes. Normalement, ces cellules sont renouvelées en permanence grâce à une réserve de cellules souches que contient la moelle, des cellules "vierges" capables d'évoluer en tous types de cellule.

Cette moelle est contenue au centre des os longs, comme l'humérus dans le bras, et des os plats, comme l'os iliaque dans le bassin. Elle est très différente de la moelle épinière qui est une partie du système nerveux située dans le canal que forme l'empilement des vertèbres.

Une greffe de moelle consiste à prélever de la moelle dans un os d'un donneur et à la réimplanter chez un malade.

Plusieurs maladies peuvent être traitées par cet acte. C'est le cas des leucémies et des lymphomes, car dans ces maladies, les cellules cancéreuses envahissent la moelle et l'empêchent alors de fonctionner correctement. C'est également le cas de l'aplasie, maladie dans laquelle la moelle osseuse ne fonctionne plus et ne produit plus ni globules blancs ni globules rouges.

Enfin, on peut aussi faire une greffe lorsqu'un un traitement nocif a détruit la moelle et donc ses cellules. Lorsqu'il n'y a plus de globules rouges, le risque est l'anémie. L'absence de globules blancs entraîne des infections. Quand à la disparition des plaquettes, elle est à l'origine d'hémorragies.

Deux types de greffe

Comment greffe-t-on la moelle osseuse ?

L'allogreffe fait appel à un donneur, qu'il soit inconnu ou faisant partie de la famille. Bien sûr, les chances de trouver un inconnu à la moelle compatible, donc acceptée par le malade, sont beaucoup plus rares que s'il s'agit d'un frère ou d'une sœur.

Les greffes sont en effet beaucoup plus efficaces quand le donneur est apparenté au receveur. Le problème est que dans une fratrie, seul un enfant sur quatre a le même système HLA que son frère malade.

L'autogreffe de moelle osseuse utilise la propre moelle du malade. Celle-ci est prélevée, congelée pendant un traitement agressif du malade et réimplantée ensuite.

En France, ce don est gratuit. Tous les frais sont pris en charge par la Sécurité sociale. L'hospitalisation dure deux jours et un arrêt de travail de huit jours est préférable.

L'inscription sur le fichier des donneurs de greffe de moelle donne des chances de guérison et beaucoup d'espoirs aux futurs receveurs.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Dossiers :

Questions/réponses :

  • Combien de temps la zone de prélèvement reste-t-elle sensible ? Peut-on reprendre une vie normale tout de suite après un don ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses du Dr Evelyne Marry, directrice du registre France Greffe de moelle - Agence de la biomédecine

Ailleurs sur le web :

 

Sponsorisé par Ligatus