1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Covid : quel rôle joue la météo dans la propagation du virus ?

Et si la Covid aimait le froid ? Après une accalmie cet été, les cas de contamination en France ont atteint des records ces derniers jours.

Rédigé le

Covid : quel rôle joue la météo dans la propagation du virus ?

L’Hexagone compte aujourd’hui plus d’un million de cas positifs confirmés. Ce rebond, que l’on connaît depuis fin septembre, était attendu par les épidémiologistes, habitués à la recrudescence chaque hiver des infections à coronavirus. 

D’après des études menées en laboratoire, le froid permettrait au virus de survivre plus longtemps. Mais cette hypothèse n’expliquerait pas entièrement les hausses de contamination actuelle.

« On sait que l’essentiel des contaminations se fait plutôt en intérieur dans les espaces confinés et pas à l’extérieur. Donc cet impact de la température sur le virus ne suffit pas pour expliquer le rebond épidémique », explique Pascal Crémey, épidémiologiste, à l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique de Rennes.

L’impact du froid sur nos comportements

C’est surtout l’impact du froid sur nos comportements qui permettrait d’expliquer le rebond épidémique observé depuis un mois. 

« Quand il pleut et qu’il fait froid, on a tendance à rester plus longtemps et plus souvent enfermés dans des endroits clos, à moins aérer les espaces dans lesquels on vit, et donc à favoriser les contaminations qui, on le sait, ont plutôt lieu dans les espaces confinés qu’à l’extérieur. Le bon côté, c’est que ça prouve justement que changer les comportements de la population permet d’avoir un impact direct sur la dynamique de l’épidémie », explique Pascal Crémey, épidémiologiste, à l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique de Rennes. 

Limiter les contacts, respecter les gestes barrières, aérer les espaces intérieurs... Plus que la température, ces mesures individuelles peuvent donc freiner l’évolution de l'épidémie. 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr