1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Cannabis thérapeutique : contre la Covid aussi ?

Le CBD, une des substances actives du cannabis, intéresse les chercheurs dans la lutte contre le coronavirus et l’inflammation qu’il provoque.

Rédigé le

Cannabis thérapeutique : contre la Covid aussi ?
Image d'illustration. Crédits Photo : © Shutterstock / Infinity Time

Le cannabis thérapeutique a été autorisé en France le 9 octobre dernier. Le cahier des charges encadrant cette toute première expérimentation vient d’être publié. Efficace contre certaines formes d’épilepsie, de scléroses en plaques ou encore de douleurs neuropathiques, le cannabis thérapeutique fait également parler de lui… contre la covid.

Selon des chercheurs du Dental College of Georgia et du Medical College of Georgia (Etats-Unis), une des deux substances actives du cannabis, le CBD (pour cannabidiol) pourrait aider les poumons à se remettre de l’inflammation causée par le coronavirus, à éviter les orages cytokiniques, ces fameux emballements du système immunitaire. Ils publient leurs travaux le 15 octobre 2020 dans le Journal of Cellular and Molecular Medicine.

A lire aussi : Quels sont les organes cibles du coronavirus?

Moins d’inflammation et de lésions pulmonaires

Leurs recherches ont porté sur 30 souris réparties en trois groupes de dix. Elles ont reçu selon leur groupe différents traitement par voie intranasale pendant trois jours.

Le premier groupe témoin a uniquement reçu une solution saline. Le deuxième a reçu un virus synthétique qui mime les effets du coronavirus chez cette espèce, et notamment un syndrome de détresse respiratoire aigüe. Le troisième a reçu ce même virus synthétique et du CBD.
Résultat : les souris du troisième groupe ont présenté une réduction de leurs lésions pulmonaires et des marqueurs de l’inflammation de leur organisme.

Focus sur l’apeline

Comment expliquer cet effet ? La molécule en cause serait l’apeline, un peptide naturellement fabriqué par plusieurs cellules de l’organisme - cellules du cœur, des poumons, du cerveau, des tissus adipeux et du sang - qui a comme effet de réduire les états inflammatoires et d’abaisser la tension artérielle.

Première observation : les niveaux de cette molécule baissent drastiquement pendant l’infection virale. Mais selon les chercheurs, l’administration de CBD permet de les rehausser rapidement à la fois dans le sang et dans les tissus des poumons et d’améliorer la fonction pulmonaire.

Effet direct ou indirect ?

A ce stade, les chercheurs ne savent pas encore le coronavirus ou le CBD ont un effet direct sur l’apeline ou s’il s’agit d’effets indirects.
Une piste à étudier est, selon les spécialistes, celle des récepteurs ACE2, car le virus SARS-CoV-2 s’y fixe et l’utilise pour pénétrer dans les cellules cibles. L’apeline et les ACE2 fonctionnent habituellement de pair. Il faut donc comprendre comment le virus peut perturber le partenariat entre l’apeline et les récepteurs, puis comment le CBD peur le rétablir.

Avant toute chose, les chercheurs devront s’assurer que les résultats qu’ils ont obtenus sur des souris sont aussi valables chez les humains. Une fois cette vérification établie, des travaux supplémentaires seront encore nécessaires pour déterminer le dosage et le calendrier optimaux avant de pouvoir intégrer le CBD dans l’arsenal thérapeutique de la covid.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr