1. / Maladies
  2. / Coeur

Quels sont les effets du sport sur la fréquence cardiaque ?

Au repos, mon coeur bat à 90. Est-ce qu'une activité physique régulière peut maintenir mon cœur à un rythme moins élevé ? Comment calculer la fréquence cardiaque qu'il nous faudrait atteindre pour un cœur en bonne santé ?

Rédigé le , mis à jour le

Quels sont les effets du sport sur la fréquence cardiaque ?

Les réponses avec le Dr Laurent Uzan, cardiologue du sport, et avec Aurélien Lasserre, enseignant en activités physiques adaptées :

"Il y a tout de même une part génétique dans la fréquence cardiaque. Toutes les personnes ne battent pas à la même fréquence. Il y a donc un certain niveau de fréquence cardiaque. En revanche, plus on va faire des activités physiques en endurance (course à pied, natation, vélo…), plus le coeur va s'adapter, il va améliorer son rendement et en fait, il va battre de moins en moins vite parce qu'il aura besoin de moins en moins de consommer d'oxygène. Donc en s'entraînant régulièrement, le coeur va battre plus lentement. Les sportifs de haut niveau battent à 30-35 battements par minute. Si on s'entraîne deux ou trois heures par semaine, la fréquence cardiaque va ralentir de façon progressive.

"Il y a une certaine chance à battre plus lentement. Des études ont montré que plus on battait lentement, plus on vivait longtemps. Comme s'il y avait un espèce de compte épargne fréquence cardiaque qui nous permet d'économiser des battements pour plus tard."

"Suivre son rythme cardiaque pendant l'effort fait partie des éléments que l'on peut demander de contrôler au moyen d'un cardiofréquencemètre. Soit les patients ont leur propre cardiofréquencemètre et dans ce cas ils ont l'habitude de l'utiliser et de contrôler leur rythme cardiaque, soit on essaie de leur apprendre notamment en réadaptation cardiaque, le contrôle de la fréquence cardiaque par ce moyen simple. Cela leur permet au départ de bien sentir les niveaux d'effort ressentis par les muscles et la demande au niveau du coeur.

"Le meilleur moyen d'obtenir la fréquence cardiaque optimale, il y a la formule : 220 – l'âge du patient. Il existe aussi d'autres formules un peu dérivées. Le moyen le plus simple d'obtenir sa fréquence cardiaque maximale et les bonnes intensités d'entraînement, c'est le test d'effort. Le test d'effort chez un cardiologue détermine la vraie fréquence cardiaque maximum puisque de la même manière que la fréquence de repos est génétiquement déterminée, la fréquence max est aussi déterminée génétiquement et aussi par les activités physiques que l'on a pratiquées tout au long de sa vie. Parfois cette formule n'a pas de valeur pour s'entraîner, il faut plutôt un test direct et une mesure directe."

Sponsorisé par Ligatus