1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie
  3. / Maladie de Parkinson

Maladie de Parkinson : surveiller les effets secondaires des médicaments

A l'occasion de la Journée mondiale de la maladie de Parkinson, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) réédite un fascicule diffusé en 2011 et destiné à attirer l'attention des patients sur les effets indésirables des médicaments dopaminergique.

Rédigé le , mis à jour le

Maladie de Parkinson : surveiller les effets secondaires des médicaments
Maladie de Parkinson : surveiller les effets secondaires des médicaments

Lenteur des mouvements, raideur, tremblements... si aucun traitement ne permet aujourd'hui de guérir la maladie de Parkinson, plusieurs médicaments peuvent atténuer ces symptômes. La maladie, dégénérative, touche le système nerveux central, et plus précisément les neurones producteurs de la dopamine, qui permet le contrôle des mouvements. Deux types de médicaments existent pour compenser le déficit en dopamine : la L-DOPA (substance transformée en dopamine dans le cerveau) et les agonistes dopaminergiques (qui imite les effets de la dopamine).

La L-DOPA pouvant entraîner des troubles de la coordination, les médicaments dopaminergiques leurs sont privilégiés - tant que les effets secondaires associés restent tolérables.

Au mois de juillet 2009, suite à la parution de nouvelles données de pharmacovigilance, cette agence avait adressé aux médecins et aux pharmaciens une lettre d'information pour les mettre en garde contre la survenue éventuelle de troubles du contrôle des impulsions sous L-DOPA et agonistes dopaminergiques. En 2010, les associations de patients parkinsoniens ont édité un livre blanc, dans lequel elles demandaient aux institutions d'optimiser l'information sur les troubles compulsifs.

Les patients doivent rester particulièrement attentifs à l'apparition des effets indésirables suivants : nausées, les vomissements, la baisse de la pression artérielle, la somnolence, la survenue d'hallucinations ou de troubles du comportement. Ces évènements doivent inciter les malades à échanger rapidement avec leur médecin.

Afin d'aider à l'identification des symptômes, l'Agence nationale de sécurité des médicaments (Ansm) réédite ce 12 avril 2013 un document synthétique déjà diffusé durant l'édition 2011 de la journée mondiale de la maladie de Parkinson. Outre une version imprimée du fascicule, qui sera diffusée par les associations et les pharmaciens volontaires, une version numérique du document est également disponible en ligne sur le site de l'Ansm (pdf).

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Et aussi :