1. / Maladies
  2. / Cancer

Cancer : quand l'intelligence artificielle participe à la médecine prédictive

L'intelligence artificielle au service de la cancérologie ? C'est l'idée d'une start-up qui développe, avec l'Institut Curie, un logiciel qui aide à la médecine prédictive.

Rédigé le , mis à jour le

Cancer : quand l'intelligence artificielle participe à la médecine prédictive

Imaginez un médecin qui se souviendrait de tous les dossiers de ses patients. Il serait capable de prédire l'évolution d'une maladie, la réponse à un traitement... Ce super médecin n'existe pas encore mais l'intelligence artificielle pourrait s'en approcher.

En cancérologie, pour analyser une tumeur, on fait appel à un médecin spécialisé en anatomopathologie. L'anatomopathologiste travaille à partir d'une biopsie ou sur une tumeur retirée lors d'une intervention chirurgicale. De très fines tranches de tumeurs sont alors disposées sur des lames de verre et examinées au microscope. Pour établir un diagnostic, l'anatomopathologiste passe en revue plusieurs critères. Par exemple, le risque de récidive est calculé à partir de l'observation des mitoses, des cellules en phase de division.

Une intelligence artificielle capable de détecter des tumeurs

L'intelligence artificielle peut alors devenir une aide précieuse. La société Owkin a conçu un algorithme capable de reconnaître et d'analyser les cellules tumorales à partir d'une lame : "L'algorithme lui-même va essayer de trouver dans l'image certains motifs qui vont lui permettre de prédire s'il y a présence de tumeurs à l'intérieur d'une lame ou non", explique Pierre Courtiol, responsable de projet d'imagerie chez Owkin.

Pour apprendre à reconnaître les tumeurs, l'intelligence artificielle a besoin de s'entraîner. La société Owkin a eu accès à une véritable mine d'or : les dossiers électroniques de près de 400.000 patients atteints de cancer et soigner à l'Institut Curie. En croisant des milliers de données, le logiciel pourrait répondre à des questions aujourd'hui difficiles pour les médecins comme l'efficacité des traitements.

Les médecins menacés par l'intelligence artificielle ?

L'intelligence va-t-elle faire disparaître les médecins ? Non, selon le Dr Guillaume Bataillon, médecin anatomopathologiste mais elle va modifier son travail : "Le logiciel va nous aider. Cela va être un gain de temps. Il va nous remplacer dans les tâches répétitives et chronophages comme le compte de mitoses. Et cela va nous permettre de libérer du temps pour effectuer des tâches de recherche ou d'enseignement".

Jusqu'à présent, l'algorithme a été utilisé uniquement par l'Institut Curie. Il devrait être mis à la disposition d'autres médecins dans un but de recherche d'ici quelques mois.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus