Brûlures : quel est le délai pour effectuer une autogreffe de peau ?

Y a-t-il un délai minimum à respecter pour effectuer une autogreffe de peau après une brûlure aux jambes ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec Dr Eric Dantzer, chirurgien plasticien :

"Nous avons adopté un concept qui est maintenant ancien puisqu'il date de 1972, c'est ce qu'on appelle l'excision greffe précoce. Dans le même temps opératoire, on réalise l'ablation des tissus nécrotiques, des tissus brûlés et on réalise la couverture par la greffe, l'autogreffe cutanée. À ce moment-là on réduit toutes les complications.

"Il faut exciser jusqu'à ce qu'on retombe sur un tissu vivant. Ce tissu vivant peut être intradermique, la partie profonde du derme mais ça peut être aussi au niveau de l'aponévrose musculaire. Et quand on est arrivé sur le tissu sain, à ce moment-là on remplace. Si vous n'enlevez que la partie superficielle de la peau, vous remplacez par une autogreffe dermo-épidermique. Si vous enlevez plus profondément, on a à ce moment-là des équivalents dermiques qu'il est possible d'utiliser et qui reconstituent cette partie profonde de la peau.

"Le but c'est de supprimer très rapidement le tissu brûlé qui va engendrer l'ensemble des complications (infectieuses, déshydratation…) et le recouvrir tant que faire se peut par la greffe du patient lui-même et sinon par des couvertures temporaires le temps que l'on puisse avoir des zones donneuses à nouveau prélevables."