Ch@t : Acné

Ch@t : Acné

Ch@t du 8 mars 2011 : Les réponses des docteurs Fabien Guibal, Dominique Lehucher Ceyrac et Henry Pawin, dermatologues.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses du Dr Fabien Guibal, dermatologue

  • Est-ce que le gel d'aloe vera très pur, est efficace contre l'acné ?

Non.

  • J'ai des points noirs et parfois des boutons blancs. Dois-je les percer, car j'ai des marques sur le visage justement en voulant percer les boutons ? Est-ce que cela va disparaître ? 

 Surtout ne jamais les percer, cela laisserait des cicatrices définitives.

  • J'ai 25 ans et j'ai toujours eu de l'acné. Actuellement, j'en ai toujours mais j'ai surtout beaucoup de points noirs. Comment les éliminer ? 

Il vous faut consulter un dermatologue pour adapter le traitement à votre cas.

  • Mon fils de 27 ans doit prendre du Roaccutane® à vie ! Quels sont les risques avec le soleil ?  

Faire attention au soleil, c'est à dire mettre un écran de coefficient élevé, car le Roaccutane® rend plus sensible au soleil, et donc augmente le risque de coup de soleil.

  • D'après vous, à part le Roaccutane® et Diane 35®, quels sont les traitements, les crèmes les plus efficaces ? Si vous pouviez citer un ou deux noms ? Parce qu'on m'a prescrit beaucoup de traitements mais rarement efficaces.  

Cela dépend du type de votre acné.

  • Le fait de se toucher le visage durant la journée, peut-il favoriser l'acné ?

Non

  • À 23 ans j'ai toujours de l'acné qui rend difficile ma vie professionnelle et privée. Depuis 5 ans, j'ai subi plusieurs traitements antibiotiques, cycline et rétinoïde locale mais sans réussite. Je me pose donc la question du Roaccutane®. Mais ce traitement va-t-il engendrer une poussée d'acné ?  

Non, si le traitement est débuté à très faible dose, et ensuite augmenté progressivement, sans oublier le nettoyage de peau avant le début du traitement si vous avez beaucoup de points noirs et/ou microkystes.

  • Mon fils de 18 ans est sous traitement depuis 3 mois. Il se nettoie le visage avec les lotions vendues en grandes surfaces. Est-ce bien ?

Il y a beaucoup mieux en pharmacie. Demandez conseil à votre dermatologue.

  • J'ai eu 3 traitements au Roaccutane® pour une acné qui n'a pas disparu. N'est-ce pas trop, 3 cures ?

Non, si la surveillance du traitement montre que vous le tolérez bien.

  • Lorsqu'on essaie d'être enceinte et que la plupart des traitements sont impossibles, la photothérapie dynamique est-elle efficace ?

Non.

  • L'acné est-elle liée à une activité sexuelle fréquente ?

Non.

  • Ma fille vient d'avoir 10 ans et présente déjà des boutons d'acné sur le front. Depuis un mois également, elle a beaucoup de pellicules. Dois-je consulter un dermato pour une personne aussi jeune ? Je suis de Toulouse. Pouvez-vous m'indiquer l'hôpital où je puisse consulter un dermatologue ?  

Oui. Hôpital Purpan, Service dermatologie. Mais un dermatologue de ville fera très bien l'affaire.

  • L'acné est-elle liée au stress ?

Le stress peut favoriser l'apparition de poussées d'acné, transitoires, chez certaines personnes.

  • Le traitement contre l'acné peut-il accentuer des migraines ? Mon fils est sujet à de fortes migraines. Il est en traitement depuis plusieurs années avec du Roaccutane®, et cette semaine la dermatologue a ouvert un énorme kyste sur le sternum. 

Le Roaccutane® peut chez certaines personnes, donner des maux de tête, comme tous les médicaments de cette famille (les rétinoïdes systémiques).

  • Est-ce qu'il y a d'autres pilules efficaces contre l'acné, à part Diane 35® ?

Oui, votre dermatologue vous indiquera lesquelles.

  • Y a-t-il des répercussions sur l'humeur 15 ans après ?

Non, sauf celles des cicatrices.

  • Le tabac augmente-t-il le risque d'évolution de l'acné ?

Le tabac aggrave l'acné, très clairement !

  • L'acné est-elle liée à une période de la vie ou est-elle au contraire présente durant la totalité de celle-ci ?

L'acné concerne surtout l'adolescence, 90 % des ados en ont à des degrés divers. Mais elle touche aussi les adultes mais de manière beaucoup moins sévère en général.

  • Mon dermato m'a fait 3 séances de peeling aux acides de fruits. Ca n'a pas fonctionné, au contraire j'ai des lésions en plus. Il disait que c'était normal et que je devrais faire au moins 10 séances. Dois-je continuer ?

Demandez l'avis d'un autre dermatologue.

  • L'Androcur® a-t-il des effets positifs sur l'acné ?

Oui.

  • J'ai 19 ans et je ne prends pas la pilule mais un traitement hormonal (pilule contraceptive ?). Ce traitement peut-il être une alternative efficace par rapport à des traitements dermatologiques pour soigner l'acné ? Faut-il consulter un dermatologue ou un gynécologue ?

Oui. Les 2 trouveront, de concert, le meilleur traitement.

  • Est-ce que les remèdes à la bave de crapaud sont efficaces ?  

Non !

  • Un savon est-il sorti pour l'acné chez les adultes ? Savez-vous si il est efficace ? 

Non, les savons n'ont pas d'efficacité curative sur l'acné. Ils ne la font pas disparaitre ni ne l'améliorent pas.

  • J'ai 29 ans. Après plusieurs traitements et Diane 35®, l'acné est revenue. Honnêtement, peut-on guérir de l'acné ou bien faut-il continuer à aller chez le dermatologue pour un résultat vraiment négligeable ?

Le Roaccutane® fait disparaitre l'acné chez 70 % des patients traités en une seule cure. Pour les 30 % restant, une nouvelle cure fera disparaitre l'acné définitivement chez 70 % d'entre eux, etc…

  • Les peelings réduisent-ils l'acné ?  

Non, plutôt le contraire.

  • Se nettoyer le visage avec un savon est-ce efficace ?

Non.

  • Est-il normal d'avoir encore de l'acné sur le visage à 50 ans ?

Cela arrive chez une minorité de gens.

  • Comment utiliser le bon gel nettoyant pour limiter la poussée de l'acné ?

Le gel nettoyant n'a aucune efficacité sur l'acné.

  • Les pains dermatologiques vendus en supermarchés et utilisés quotidiennement sont-ils bons pour la peau et contre l'acné ?

Pas mauvais pour la peau, aucune efficacité sur l'acné.

  • Est-ce que ne pas boire assez d'eau quotidiennement peut favoriser l'acné ?

Non.

  • La graine de nigelle est-elle efficace contre les poussées d'acné ?

Non.

  • Les gels nettoyants, désincrustants ont-ils une véritable incidence sur la diminution de l'acné ?

Non.

  • Existe-t-il des traitements sans ordonnance pour soigner une acné légère ?  

Oui, le peroxyde de benzoyle.

  • Existe-t-il un lien entre la prise de vitamines B12 et l'acné ? Que faire lorsque la prise de vitamines B12 est indispensable et que les traitements classiques (Roaccutane®, traitements hormonaux…) ne sont pas possibles ?

Oui, il y a un lien possible. Possibilités de traitements locaux.

  • Est-ce que le maquillage peut favoriser l'apparition de l'acné et de boutons ?

Oui, s'il est trop "occlusif", comme certains fonds de teint.

  • Je reviens de 3 jours de ski, ma peau était nette et là, j'ai une grosse poussée d'acné avec des boutons rouges sur tout le visage. Cela peut-il être dû au froid et à un fort ensoleillement ? Il faut savoir que j'ai mis une crème lavante à l'indice 50.

Oui, à l'arrêt du bronzage, il est normal d'avoir une poussée d'acné. Ce n'est pas le froid mais l'effet anti-inflammatoire du soleil qui stoppe l'acné avec effet "rebond" lorsque le soleil n'est plus là. Mais l'exposition solaire n'est pas un traitement de l'acné.

  • Certains produits cosmétiques sont dits efficaces. Qu'en pensez-vous ?

Ce sont des cosmétiques qui peuvent "accompagner" un traitement contre l'acné, mais ils ne suffisent pas seuls.

  • En période d'allaitement, peut-on envisager avoir un traitement contre l'acné ?  

Seulement certains antibiotiques par voie externe (crème, gel, lotion).

  • Le rasage peut-il accentuer l'acné ? Si oui comment y remédier ?

Non, le rasage peut entrainer une folliculite, mais pas aggraver l'acné.

Non.

  • Le fond de teint non comédogène peut-il avoir un effet néfaste ?

Non.

  • À quoi sert exactement le zinc sur la peau acnéique ?

C'est un anti-inflammatoire.

  • Y a-t-il une autre solution pour traiter les points noirs que d'aller chez un dermatologue faire un nettoyage de peau ?

Certains traitements en crème ou lotion ou l'isotretinoïne.

  • Le Roaccutane® peut-il donner des poils sur l'abdomen ?

Non.

  • Que pensez-vous de la pierre d'alun ?

Sans intérêt.

  • Puis-je faire des UV malgré mon acné ?

Il ne faut pas faire d'UV, acné ou pas.

  • Je n'avais pas d'acné avant de partir. Et après 3 jours de ski, j'en ai beaucoup ! Je voulais donc savoir si c'était bien le soleil ou peut-être une réaction à ma crème solaire ?

Le soleil.

  • Que pensez-vous de l'argile ?

Sans intérêt.

  • Est-ce que des plantes sont efficaces ? Si oui, lesquelles ?

Non.

  • Je prends du doxycycline depuis près de 6 mois et mon traitement s'arrête bientôt. Mais l'acné a diminué, mais elle n'a pas disparu. Ayant des réticences avec Roaccutane® à cause des effets secondaires sur la peau car j'ai une peau ultra sensible, existe-t-il un traitement intermédiaire entre ces deux médicaments ?

Non.

  • L'eau de mer permet-elle une diminution de l'acné ?

Non.

  • Les huiles essentielles ont-elles un effet sur les boutons ?  

Aucune efficacité.

  • Pour les points noirs, est-ce mieux de vivre avec ou de les enlever ?

Ne pas les enlever soi même.

  • Que dire des sérums anti tâches brunes ?

Sans intérêt.

  • Les glaçons peuvent-ils réduire l'apparition d'acné ?  

Non.

Voyez avec votre dermatologue.

  • J'ai les ailes du nez striées de petits vaisseaux rouges bleutés et d'innombrables points noirs ressemblant à des poils très courts. Y a-t-il un lien avec l'acné ?

Non.

  • Les points noirs partent-ils avec le temps ?

Oui.

  • J'ai 19 ans, est-ce que la vibracine est fiable pour l'acné ? Et est-ce que ce n'est pas dangereux ?

Oui elle est fiable contre l'acné. Non, ce n'est pas dangereux.

  • Est-ce que le générique de Diane 35® est aussi efficace ?

Oui.

  • Le savon d'Alep est-il bon pour l'acné ?

Sans intérêt.

  • Avec quoi nettoyer sa peau ? Et à quelle fréquence ?

Un savon surgras ou une lotion nettoyante, une fois par jour.

  • Le sport peut-il aider à lutter contre l'acné ?

Non.

  • Pourquoi l'acné apparaît-elle parfois à l'âge adulte sans raison apparente ?

On ne sait pas.

Non.

  • Peut-on développer une forme de résistance aux traitements contre l'acné, par exemple parce qu'on aurait trop pris une molécule ?

Non.

  • Mon dermatologue m'avait prescrit du clobétasol pour faire baisser des cicatrices dues à des microkystes. Cela marche, elles ont diminué. Mais la marque reste. Que faire ?

Le revoir.

  • J'ai 18 ans je suis un garçon, j'utilise le peroxyde de benzoyle et le doxycycline et j'ai toujours des boutons. Que faire ? Diane 35® existe-t-elle pour les hommes ?

Revoir votre dermato. Non elle n'existe pas pour les hommes.

  • Est-ce que le savon d'Alep est un savon surgras ?

Non.

  • Peut-on prendre Diane 35® à vie ?

Il ne vaut mieux pas, comme tous les traitements de ce type.

  • Puis-je faire des UV malgré mon acné sans que celle-ci ne s'aggrave ?  

Non, pas d'UV, acné ou pas.

  • Où trouver un savon surgras ?

En pharmacie.

Les réponses du Dr Henry Pawin, dermatologue

  • J'ai été victime de 2 fausses couches longtemps après la prise du Roaccutane®. Je me demande encore aujourd'hui si la molécule n'est pas nocive longtemps après ?  

Aucun lien n'a été montré entre la survenue de fausses couches et une prise d'isotretinoïne ancienne. Il est probable qu'il s'agit d'une coïncidence.

  • Je prends la pilule à base d'éthinylestradiol pour soigner mon acné. C'est très efficace mais j'ai de temps en temps des boutons qui apparaissent. Dois-je changer de traitement ? J'ai 18 ans.

Une contraception adaptée peut nettement améliorer l'acné de la femme, mais n'est pas toujours suffisante. Il faut parfois l'associer à d'autres traitements. Il ne s'agit pas de changer de traitement, mais peut-être de le renforcer.

  • Un nettoyage de peau chez une esthéticienne est-il équivalent à celui du dermatologue ?

Non. Le dermatologue va ouvrir les points noirs pour les vider ce qu'une esthéticienne ne fait en général pas.

  • Mon problème, ce sont les points noirs. J'aimerais savoir s'il y a une solution efficace pour les faire partir et que ce soit durable ?

Il existe des traitements locaux prescrits par un médecin, réellement efficaces sur les points noirs. Mais les résultats en matière d'acné ne sont jamais garantis comme définitifs, il faut donc prolonger et adapter le traitement à chaque situation.

  • Quel conseil pour éviter de récidiver après le traitement à l'isotretinoïne ?

Il n'y a pas de conseil sûr. Certains médecins proposent de maintenir pendant plusieurs mois un traitement par une crème rétinoïde, mais nous ne sommes pas sûrs que cela permette effectivement d'éviter les récidives.

  • J'ai 36 ans et je voudrais éviter les hormones, mais les boutons sont revenus et ma dermato me dit que ma peau est très sensible à mes propres hormones. Quelle est la solution ?

Il est toujours difficile de répondre à une situation aussi précise. Il existe des traitements efficaces à l'acné en dehors des traitements hormonaux (antibiotiques, Roaccutane®, traitements locaux). Mais ils ont tous des inconvénients.

  • J'ai 29 ans, un bilan hormonal normal et j'ai toujours des boutons sur la poitrine. Aucun traitement n'en vient à bout. Je suis désespérée de ne jamais pouvoir porter de décolleté…

Très souvent au cours de l'acné le bilan hormonal est normal. Il est donc inutile de le faire, sauf s'il existe des troubles des règles. Mais il existe pratiquement toujours un traitement efficace dans tous les cas d'acné.

  • Un traitement par acide chez un dermato peut-il faire disparaître les marques (non pas cicatrices mais tâches marron après chaque gros bouton)?

Les tâches pigmentées peuvent partir avec différents traitements : peeling, préparation dépigmentante par exemple. Mais la grosse difficulté est d'éviter leur récidive et nécessite une protection solaire de tous les instants.

  • Pendant ma grossesse, j'ai déclaré une acné sévère. Comment éviter d'être défigurée pendant cette période ? Je compte avoir plusieurs enfants.

La grossesse limite beaucoup les traitements qui se limitent au zinc en comprimés et à certains antibiotiques locaux. Mais cette acné de la grossesse disparaît très souvent après l'accouchement.

  • Mon médecin m'a prescrit du zinc. Est-ce efficace ?

Chaque traitement a une efficacité, en fonction de la gravité de l'acné. Il n'est donc pas possible de dire si cela sera efficace chez vous.

  • Y a-t-il un lien entre les problèmes de peau (peau grasse, acné...) et les problèmes de cuir chevelu comme les démangeaisons, pellicules... ? 

Non pas spécialement, sauf le lien éventuel avec le stress qui peut favoriser les poussées d'acné et de démangeaisons.

  • Pensez-vous qu'il y ait corrélation entre isotretinoïne à 27 ans, doxycycline et l'apparition d'allergies (pollen, moisissures, aliments). Parce que j'ai noté qu'après chaque traitement mes allergies s'aggravent ?

A priori non, mais le Roaccutane® fragilise la peau et la muqueuse nasale, en l'affinant, pendant sa prise. Il y a donc peut-être une plus grande réactivité.

  • J'ai 23 ans et depuis l'âge de 13 ans, j'ai de l'acné. Durant ma jeunesse, je suis allé voir plusieurs dermatologues, mais aucun des traitements n'a fonctionné. Pensez-vous que je dois retourner voir quelqu'un ?

Les situations désespérées, au dessus de toute thérapeutique, sont rarissimes dans l'acné. Nous ne pouvons que vous conseiller de consulter à nouveau.

  • J'ai 32 ans, l'acné revient en masse quand j'arrête la pilule Diane 35®. Y a-t-il des solutions, d'autres traitements en relais si j'essaie de tomber enceinte ?

La contraception n'est souvent que suspensive dans l'acné. La peau grasse et l'acné réapparaissent à l'arrêt de la pilule assez souvent. Il existe alors des traitements, mais la plupart doivent être arrêtés en cas de grossesse.

  • Après avoir arrêté ma pilule en juillet dernier, je me suis mise à avoir une poussée d'acné au front et dans le dos, et des boutons sous peau douloureux. Je prends du doxycycline depuis deux semaines. Qu'en pensez-vous ?

Il s'agit d'un traitement tout à fait classique d'acné. Il faut attendre environ un mois pour commencer de voir un résultat.

  • L'acné peut-elle être due à un problème au niveau du foie ?

Non. Acné et fonctionnement du foie n'ont aucun lien.

  • Quel traitement pour une acné sévère, serait conseillé pour une personne ne pouvant pas prendre Roaccutane® en raison d'une interdiction de pilule pour raisons médicales ?

Les cyclines (antibiotique oral) associées à des traitements topiques (rétinoïdes et peroxyde de benzoyle) qui existaient avant le Roaccutane®, donnent souvent de bons résultats.

  • J'ai eu un traitement par Roaccutane® à 17 ans. Cela a bien fonctionné. J'ai 39 ans et lorsqu'il m'arrive d'arrêter Diane 35®, les boutons reviennent. Puis-je refaire une cure, sachant que j'habite le sud de la France ? Et à quelle période ?

Il est techniquement possible de refaire une cure, y compris dans le midi de la France. Mais si vous êtes bien sous contraception et si vous n'avez pas l'intention de l'arrêter, il n'y a pas de raison de vous le prescrire. On ne traite pas pour prévenir la survenue éventuelle d'une acné.

  • Si l'action de la pilule (type Diane 35®) n'est que suspensive pour l'acné, que faut-il prendre comme relais pour faire disparaitre l'acné ? En sachant que seulement Diane 35® a été véritablement efficace pour mon acné.

Il n'existe pas de traitement qui fasse disparaître définitivement une acné. Tant que vous voulez prendre une contraception, celle-ci suffit. Il est possible que votre acné ne réapparaisse pas au moment où vous voudrez l'arrêter.

  • J'ai 51 ans, encore des boutons et déjà des rides ! Que dois-je utiliser pour soigner ma peau vieillissante sans exacerber mes problèmes de peau récurrents (boutons parfois douloureux souvent sur le bas du visage par poussées, peau grasse sur la zone T) ? 

Bonne nouvelle, les rétinoïdes efficaces sur les points noirs sont aussi un excellent traitement des rides. D'une pierre deux coups. Cependant l'acné d'une femme de votre âge nécessite souvent un traitement antibiotique voire du Roaccutane®.

  • J'ai 26 ans, un implant contraceptif depuis 2 ans et des poussées d'acné. Est-ce lié ? Est-il possible de faire quelque chose ?

Certaines poussées d'acné sont liées aux implants contraceptifs. Si votre acné est apparue dans les mois qui ont suivi sa pose, le lien est très probable.

  • J'ai souvent entendu des femmes se plaindre de poussées d'acné à l'arrêt de la pilule. Peut-il se passer l'effet inverse, c'est à dire un arrêt d'acné avec l'arrêt de la pilule ? À quelle fréquence à peu près ? Rarement ou souvent ?

Toutes les contraceptions orales peuvent induire de l'acné et certaines peuvent améliorer l'acné. Donc si vous constatez dans les mois qui suivent le début d'une contraception hormonale (pilule, implant, stérilet hormonal) une poussée d'acné, votre acné a pu être déclenchée par ce moyen contraceptif.

Les poussées peuvent être déclenchées par un stress.

  • Les pilules efficaces sur l'acné sont-elles toujours les plus dosées ?

Non. L'efficacité dépend surtout du progestatif qui entre dans la composition de la pilule.

  • Je ne supporte pas Diane 35®, et je ne peux pas prendre Roaccutane® en raison d'une sévère sécheresse oculaire. Que faire ?

Les traitements antibiotiques oraux (cyclines) associés à des traitements locaux (rétinoïdes et peroxyde de benzoyle) peuvent être efficaces.

  • Est-ce qu'il existe un produit ou un traitement miracle pour les points noirs qui en viendrait à bout définitivement, même si j'en ai depuis très longtemps ?  

En médecine les miracles sont rares. Donc pas de baguette magique. Mais des traitements locaux efficaces s'ils sont faits quotidiennement.

  • J'ai percé quelques boutons lorsque j'avais de l'acné et maintenant, j'ai des traces rouges sur la peau. Est-il possible de faire des séances de laser pour les éliminer ?  

Les rougeurs après un gros bouton inflammatoire surtout manipulé sont très fréquentes. Elles vont partir en quelques semaines et le laser ne me paraît pas très utile dans ce cas.

  • À quel âge les glandes sébacées arrêtent-elles de faire autant de souffrance ?

Il n'y a malheureusement pas d'âge pour les braves. Mais l'acné peut se voir à toute âge, mais la ménopause améliore en général les choses. Mais sa fréquence diminue en général avec l'âge.

  • J'ai moins voire plus du tout d'acné, lorsque j'arrête la pilule. Mais j'ai besoin d'une contraception. Est-ce qu'une pilule avec une prise en continue sur 28 jours, peut être une solution ?

Il n'y pas une pilule qui puisse vous promettre de ne plus avoir d'acné du tout, mais il faut revoir votre gynéco pour lui demander d'en essayer une autre pour voir si elle ne provoquerait pas moins de poussées.

  • Mon fils de 18 ans a pris du Roaccutane® pendant un an. Il a des cicatrices. Comment faire pour qu'elles disparaissent ?  

Tout dépend du type des cicatrices. Si elles sont creuses, le laser, les peelings et parfois la chirurgie peuvent l'améliorer.

  • Il n'y a donc aucun traitement efficace et sérieux pour les cicatrices d'acné ?  

Le traitement des cicatrices d'acné est complexe et nécessite souvent une association de techniques. Les résultats obtenus ne sont pas le plus souvent complets avec disparition complète des cicatrices. C'est pourquoi il vaut mieux traiter tôt l'acné pour les éviter.

  • Pouvez-vous donner un conseil de nettoyage de la peau journalier qui combat ou du moins limite l'acné (savon, crème hydratante, anti rides si possible, crème du soir,...) pour les femmes de plus de 30 ans ?

Le nettoyage de la peau n'est pas suffisant pour traiter une peau acnéique. Mais le traitement peut être simple, consistant à appliquer tous les soirs, une crème de type rétinoïde.

  • Et la minocycline, est-ce aussi efficace pour l'acné ?

La minocycline n'est plus un traitement de première intention dans l'acné à cause de ses effets secondaires qui peuvent être graves.

  • Comment savoir si l'on souffre d'une vraie acné ou d'acné excoriée (boutons qui se propagent car triturés) ?

Vous connaissez la réponse. une acné excoriée est une acné qui est manipulée. Touchez-vous sauvagement vos boutons ou non ?

  • J'ai eu beaucoup d'acné soignée depuis un an et demi par la pilule à base de désogestrel. Ca va donc mieux. J'ai la peau qui tiraille la journée. Je ne sais pas quelle crème de jour prendre pour hydrater mais sans risquer des boutons, ce que je redoute beaucoup ! Un conseil ?

Il faut utiliser une crème hydratante testée non comédogène.

  • Ma fille de 8 ans a des points noirs sur le menton. Quel traitement efficace pour éviter que cela n'empire ?

L'acné peut apparaître en période prépubertaire, à partir de 8 ans effectivement. Les rétinoïdes (crèmes), associées à des nettoyages de peau dermatologiques, sont souvent efficaces. Mais il faut que votre fille ait envie de faire ce traitement quotidien.

  • Y a-t-il des traitements laser pour l'acné qui soient efficaces ?

Les lasers sont pour l'instant plutôt réservés au traitement des cicatrices. Mais certains lasers et lumières ont été essayés dans le traitement des poussées d'acné. Il est trop tôt pour savoir qu'elles sont leurs indications et leurs risques.

  • Y a-t il un risque de voir l'acné réapparaitre suite à l'arrêt de Diane 35®, et ce, même à un âge où la puberté est censée être terminée ? J'ai 23 ans.

Malheureusement oui.

  • Alors est-ce possible de faire cesser complètement une acné excoriée en arrêtant simplement de triturer (sauvagement, comme vous dites) ses boutons ? Ou y a-t-il de toute façon de l'acné à la base, nécessitant un traitement médicamenteux ?

L'acné existe à la base, mais le risque de cicatrices et l'aspect inesthétique sont très nettement amplifiés par les manipulations.

  • L'acné peut-il partir sans aucun traitement ?

Et oui. Seulement 50 % des adolescents consultent et se traitent. Beaucoup guérissent donc tous seuls, mais le risque de cicatrices définitives est beaucoup plus important en l'absence de traitement.

  • Suis-je obligée de passer par un dermatologue pour qu'il me prescrive des traitements contre les points noirs ou est-ce que je peux directement demander à mon médecin ou mon pharmacien ?

Le dermatologue est le médecin de la peau, il est donc celui qui a le plus l'habitude de cette maladie.

Les réponses du Dr Dominique Lehucher Ceyrac, dermatologue

  • J'ai 21 ans, de l'acné depuis 6 ans et je voudrais me faire prescrire une pilule qui me débarrasserait de ce problème. Comment faire ? Dermatologue ou médecin généraliste ? Et est-ce qu'elle sera remboursée ?  

Le mieux est de voir votre dermatologue qui sait quel type de pilule est adapté à votre cas, et il vous adressera ensuite à un gynécologue ou à votre généraliste qui vous examinera avant de la prescrire.

  • J'ai 30 ans, de l'acné, j'ai déjà suivi un traitement au Roaccutane® il y a 5 ans suivi d'une dépression légère. Mon médecin ne sait plus quoi me proposer comme traitement. Auriez-vous une solution pour moi ?  

Il existe en dehors du Roaccutane® des traitements efficaces contre l'acné, dermatologique et hormonaux. Il faut consulter votre dermatologue.

  • Je suis actuellement sous traitement de peroxyde de benzoyle car mon médecin me l'a prescrit. Quelques boutons disparaissent mais j'en ai encore. Dois-je continuer car cela me sèche beaucoup la peau ?  

Bien sûr qu'il faut continuer même quand les lésions ont disparu, et c'est tout le problème, car les patients pensent être guéris définitivement mais l'acné rechute à l'arrêt du traitement. Tous les traitements d'acné sont desséchants, cela est lié à leur mode d'action. Il faut donc hydrater avec une bonne crème non comédogène spécifique pour peau acnéique.

  • J'ai la peau noire. L'acné a laissé des tâches sur ma peau. Comment les faire partir ?

Vous êtes bien placée pour savoir que le moindre bouton sur peau noire, laisse une tâche brune. Les traitements d'acné, qui ont un effet peeling, peuvent améliorer ces tâches en association avec une crème légère cicatrisante. Sinon il faut laisser faire le temps ou après guérison, utiliser un dépigmentant non gras.

  • J'ai 36 ans, je suis une femme et fait 3 cures de Roaccutane® et j'ai toujours des boutons sur le visage, dos et surtout sur le décolleté. Je n'en peux plus, c'est le calvaire de toute ma vie depuis que j'ai 10 ans. Ca me déprime, je ne sais plus quoi faire. Pourtant j'ai vu plein de dermatologues et sans résultat ?

Les acnés qui ne guérissent pas après une à deux cures de Roaccutane® bien conduites, ne guériront jamais avec ce traitement. Il faut donc arrêter de le prendre, et voir plutôt du côté des traitements hormonaux. Ne vous désespérez pas, il y a toujours une solution.

  • Les crèmes dépigmentantes vendues en pharmacie ont-elles un effet sur les tâches noires ? Y a-t-il des contre indications pour les peaux foncées ?

Elles peuvent aider mais la plupart du temps il faut faire des préparations à base d'hydroquinone.

  • Le Roaccutane® induit-il une poussée d'acné qui va ensuite donner des cicatrices ?

Si le traitement est débuté sur une peau parfaitement nettoyée (acné blanchie par les traitements classiques avec nettoyage de peau dermatologique), il n'y aura pas de poussée d'acné et donc pas de cicatrice, à condition aussi de débuter les traitements par des petites doses quotidiennes.

  • L'acné fait-il partie des éruptions cutanées prurigineuses ? Que peut-on faire contre les démangeaisons ?

En principe l'acné ne gratte pas.

  • Existe-t-il des traitements hormonaux pour les hommes (équivalent à Diane 35® pour les femmes) ?

Hélas non pas de traitements hormonaux pour les hommes car ce sont les anti androgènes qui sont efficaces, et cela entrainerait des signes de féminisation !

  • J'ai 47 ans et je prends encore la pilule Diane 35® pour ne pas avoir d'acné. Est-ce qu'à mon âge, j'encours des risques car on me dit que prendre la pilule après 35 ans cela n'est pas bon ?  

Cela est une question qu'il faut poser à votre gynécologue... tout est une question de cas individuel.

  • Mon acné semble moins forte depuis 3 semaines avec de nouveau quelques boutons actuellement, en période d'ovulation. Est-ce durable ?

L'acné évolue classiquement par poussées entrecoupées de rémissions… les poussées étant déclenchées par le stress, le soleil, les règles etc...

  • Entre juin 2006 et septembre 2008, j'ai eu 2 traitements sous isotretinoïne. À cause d'une endométriose avec traitement sous triptoréline, mon acné est revenue. Que faire ?

Vous avez tout dit dans votre question. L'endométriose est une cause d'entretien de l'acné, et c'est pourquoi l'acné récidive après Roaccutane®. Il faut faire des soins dermatologiques et des traitements classiques avec éventuellement des antibiotiques.

  • Est-ce que les nettoyages de peau chez un dermatologue sont efficaces contre les points noirs de manière, non pas définitive, mais au moins pour un moment ?

Oui, de façon temporaire.

  • En règle générale, à quoi est liée l'acné ?

L'acné est due à une réceptivité de la peau aux androgènes, et on hérite souvent de cette réceptivité génétiquement.

  • J'ai 55 ans, de l'acné depuis l'âge de 11 ans, 2 traitements au Roaccutane®, tous les antibiotiques possibles, crèmes et lotions… rien n'y fait. Ma mère qui a 77 ans, a elle aussi eu des boutons. Et ma fille de 30 ans, est bien partie pour suivre le même chemin. Ca ne fait pas mourir mais la vie est gâchée. Que faire ?

En effet, vous le dites bien l'acné est une maladie familiale, surtout quand elle est sévère, ce qui semble être votre cas. Votre vie est gâchée ce que je conçois très bien. Après la ménopause, il existe des solutions qui peuvent aider.

  • Est-ce que plus on gratte les boutons, plus on a de l'acné ?

Non, cela n'augmente pas l'acné mais la rend plus évidente avec en plus un risque de marque affichante.

  • Que pensez-vous de la désincrustation des points noirs chez l'esthéticienne ?

Parfait, ce n'est pas anormal d'avoir des points noirs et si vous n'avez pas de lésions inflammatoires vous pouvez y aller.

  • Quelle est la durée maximale d'un traitement contre l'acné ?

Nul ne peut le dire, cela dépend de la durée d'évolution de l'acné, sauf pour l'isotretinoïne (Roaccutane®) où le traitement est codifié.

  • Que pensez-vous de l'eau précieuse ?

Rien ni en bien, ni en mal.

  • La levure de bière est-elle efficace pour limiter l'acné ?

Qui le sait ?

  • Aucun membre de ma famille ne possède de l'acné. Je suis le seul ! Pourquoi ?

Quand on cherche bien des antécédents, on les trouve, en remontant parfois assez loin. Néanmoins ils peuvent ne pas exister. Peut être est-ce une mutation ?

Toutes ne le sont pas. Il faut qu'elles contiennent un progestatif anti androgène ou qu'elles soient fortement dosées en estrogène, ce qui n'existe plus ou presque.

  • Que faire dans le cas où l'acné réapparait suite à l'arrêt de Diane 35® ?

La reprendre ou avoir recours à un autre type de traitement.

  • Que faire contre les microkystes résiduels après traitement ?

Appliquer régulièrement des traitements exfoliants et faire enlever les microkystes par un dermatologue qui accepte de le faire.

  • Faut-il consulter dès l'apparition des premiers boutons chez l'adolescent ou bien attendre ? Et dans ce cas, combien de temps doit-on attendre ?

Oui il faut consulter tôt.

  • J'applique de l'érythromycine sur mes boutons depuis 8 ans... quid de la résistance des bactéries ?

Cela est un vrai problème ! On crée des souches résistantes qui rendent l'antibiotique inefficace dans d'autres affections.

  • J'applique matin et soir, une crème hydratante. Est-ce excessif ? Y a-t-il un risque ?

C'est très bien, pas de problème.

  • On ne peut donc pas prendre Diane 35® à vie, ou du moins jusqu'à la ménopause, comme n'importe quelle pilule ?

Ce n'est pas le problème de Diane 35® en particulier, mais le problème de la pilule en général. Mais vous feriez bien d'en parler avec un gynécologue.

  • Est-ce que l'acné de stress peut se soigner avec Roaccutane® ? Et à la suite d'un traitement anti-inflammatoire, dois-je redouter une nouvelle poussée ?

Acné de stress ? Je ne connais pas. Le stress est un facteur à l'origine des poussées de n'importe quel type d'acné.

En savoir plus

L'acné est une maladie de peau très fréquente qui se caractérise par une peau grasse et plusieurs types de boutons souvent associés. Elle apparaît le plus souvent à l'adolescence. Généralement bénigne, elle peut néanmoins nécessiter dans quelques cas des traitements intensifs et contraignants. Le principal désagrément est son caractère inesthétique à une période de profonds bouleversements.

Quelles sont les causes de cette maladie de peau qui affecte près de 80 % des jeunes à l'heure des premiers émois amoureux ? Comment se débarrasser de ses boutons et des cicatrices que peut laisser une acné tenace ? Quels sont les traitements ? Quels sont les effets de l'alimentation, du stress, l'hygiène, le soleil ?

En savoir plus

Dossiers :

Questions/réponses :

Dans le forum :