Pourquoi le diagnostic de l'algodystrophie est-il difficile à établir ?

Pourquoi les médecins ont-ils des difficultés à poser le diagnostic et à en parler ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr. Alain Serrie, chef de l'unité douleur et soins palliatifs de l'hôpital Lariboisière (Paris) :

"Dans l'histoire de ce syndrome et de sa description, il y a eu une dizaine de noms différents : atrophie de Sudeck, syndrome épaule-main, algoneurodystrophie, algodystrophie… On a alors décidé de tout résumer sous le terme de syndrome régional douloureux complexe. C'est plus simple et cela va peut-être aider au diagnostic. On ne dispose pas d'éléments prédictifs. Qui fera une algodystrophie après une entorse bénigne n'en fera pas pour la même entorse bénigne. Il y a sûrement des éléments prédictifs comme dans toute pathologie. Et on cherche à déterminer ces profils de patients."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses :