Image d'illustration.
Image d'illustration. Crédits Photo : © Shutterstock / Aleksandr Markin

Déconfinement : vers une réouverture encadrée des piscines

Le ministère des Sports pourrait rouvrir une vingtaine de piscines soumise à un protocole sanitaire strict. Si le test est concluant, cette réouverture encadrée pourrait ensuite être étendue à l’ensemble des piscines françaises.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Pourrons-nous bientôt reprendre la natation ? Alors que les piscines sont toujours fermées en France, le ministère des Sports devrait en sélectionner une vingtaine pour tester une ouverture anticipée. A condition de respecter un protocole sanitaire et des gestes d’hygiène stricts, rapporte France Info.

A lire aussi : Peut-on attraper le coronavirus dans une piscine ou dans la mer ?

Quatre fois moins de baigneurs

Tout d’abord l’entrée dans la piscine sera réglementée : il faudra réserver une ligne de piscine, pour un créneau d’une heure et demie, soit à l’accueil de la piscine soit sur internet. "En fonction du créneau choisi, un bracelet bleu, jaune ou vert sera distribué au baigneur. Avec ce système, il y aura quatre fois moins de baigneurs que d'habitude", détaille France Info.

Sens de circulation, lavage des mains...

Ensuite, un sens de circulation sera mis en place dans les couloirs et les vestiaires collectifs seront fermés. Un casier sur deux et une douche sur deux seront condamnés, les sèche-cheveux retirés.
Il sera aussi obligatoire de se laver les mains avant de se mettre à l’eau.
L’accès aux bassins se fera par groupe d’une douzaine de personnes pour ne pas dépasser la fréquentation maximale d'un baigneur pour deux mètres carrés. Enfin, les jacuzzis et les pataugeoires resteront fermés.

Un test généralisable en juillet

Pour le moment, 35 piscines en métropole et en outre-mer, en zone verte comme en zone rouge, ont candidaté pour cette réouverture anticipée. La liste des piscines sélectionnées sera connue en fin de semaine pour une réouverture entre le 2 et le 6 juin, pendant la première semaine de la deuxième phase du déconfinement.

Ce protocole devrait rester en place pendant trois semaines. Si ce test est concluant, il pourrait ensuite être généralisé à l’ensemble des piscines françaises au mois de juillet.