Endométriose : une plateforme web pour faciliter le diagnostic

Une plateforme lancée en novembre 2020 permet à la fois de rassembler toutes les données médicales et de faciliter le diagnostic de l'endométriose.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

L'endométriose concerne au moins une femme sur dix. Cette maladie gynécologique reste difficile à diagnostiquer avec des prises en charges trop longues et des douleurs mal prises en compte. Ce contexte complique la vie des femmes atteintes par cette maladie. 

Banalisation de la douleur

L’endométriose n’est pas une pathologie si connue que ça, donc on peut tout à fait errer, alors que le point d’entrée dans la pathologie est souvent la douleur, et malheureusement il est de notoriété publique que globalement c’est banal qu’une femme ait mal et on ne va pas commencer à remuer ciel et terre parce qu’une femme a mal. ” précise le Pr Hervé Fernandez, chef de service de gynécologie obstétrique à l’hôpital Bicêtre. 

Une plateforme lancée en novembre 2020 permet de regrouper l'ensemble du dossier médical des patientes. Objectif : simplifier le dialogue avec les nombreux médecins consultés. Mais à terme, la plateforme vise aussi à faciliter le diagnostic pour les patientes qui ne savent pas encore si elles sont touchées par la maladie.   

Sept ans d'attente avant diagnostic

Sur la plateforme, un questionnaire est disponible pour orienter ces patientes. Le but est de réduire le temps de diagnostic de 7 ans en moyenne à quelques semaines. Pour améliorer la prise en charge de cette maladie aux symptômes multiples, les développeurs ont parié sur l’intelligence artificielle.  

Les spécialistes qui ont œuvré au développement de cette plateforme espèrent que 70 000 femmes s’y seront inscrites d’ici à la fin de l’année. Si elle fonctionne, d’autres devraient être lancées pour la prise en charge de l’infertilité et des cancers gynécologiques.