La cigarette au cinéma est dangereuse : on vous explique pourquoi

Selon un sondage réalisé par la Ligue contre le cancer, l’omniprésence du tabac au cinéma inciterait les plus jeunes à fumer.  

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

La cigarette d’Alain Delon, de Catherine Deneuve, ou encore Marion Cotillard : des symboles du cinéma ! Au point qu’avec les années, le tabac est devenu incontournable dans les films français. C’est ce que dénonce la Ligue contre le cancer dans sa nouvelle campagne.

Les plus fragiles principales victimes

Leurs chiffres sont édifiants : le tabac est présent dans 9 films français sur 10, et pendant plus de 2 minutes par film soit l’équivalent de six publicités. Et ce tabagisme à l’écran a des conséquences sur la santé des plus jeunes, car 37% des adolescents ont commencé à fumer incités par le cinéma.

« Dès le moment où celui ou celle qui est représentée à l’écran en train de fumer ou en train de parler du tabac et qu’elle est populaire vis à vis des jeunes, il y a une imitation ou une assimilation à la personne qui fume de la part des jeunes. Et ce sont les catégories de jeunes les plus fragiles qui sont incitées à consommer le tabac » explique le Pr Albert Hirsch, administrateur de la Ligue contre le cancer.

Des scènes illégales

Autre enseignement de l’étude : 38% des scènes de tabagisme contreviennent à la loi Evin. Elles ont lieu au travail, dans un café, ou dans une discothèque par exemple. Pour la Ligue contre le cancer, les autorités doivent donc prendre le problème au sérieux, et passer un cap dans la prévention. 

« Nous ne réclamons absolument pas l’interdiction, il n’en est pas question. Simplement, on peut penser à un avertissement qui indique que le film est ou n’est pas subventionné, est ou n’a pas reçu une aide quelconque de quelque manière que ce soit de l’industrie du tabac, à une certification du film, et s'il y a des scènes de tabagie, en regard il devrait y avoir des messages anti tabac » ajoute le Pr Albert Hirsch. 

En France, le tabagisme demeure la première cause de cancers évitables, avec 75 000 morts tous les ans.