1. / J'ai mal…
  2. / Au ventre
  3. / Intoxication alimentaire

Biscuit, pain, muesli... : des produits au sésame retirés de la vente

L’oxyde d’éthylène, un pesticide cancérogène interdit en Europe, a été retrouvé dans 250 tonnes de graines de sésame importées d’Inde. Cette contamination est à l’origine d’un vaste rappel de produits au sésame dans toute l’Europe.

Rédigé le

Biscuit, pain, muesli... : des produits au sésame retirés de la vente
Image d'illustration. Crédits Photo : © Shutterstock / Cora Mueller

Pain, bagel, gâteaux, biscuits, barres, muesli… Les rappels de produits alimentaires contenant du sésame se succèdent depuis le mois de septembre. Derniers en date, répertoriés notamment par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) : les biscuits épeautre et sésame de la marque Auchan Bio, les barres granolas Supernature Catherine Kluger, les assortiments sticks feuilletés Picard, les petits pains multigraines et pain muesli Picard, les mueslis Hoope, les bagels au sésame de la marque U ou encore les petits pains grillés 5 céréales Nature Bio.

Agent cancérogène avéré

En cause, des concentrations trop élevées d’un produit chimique, l’oxyde d’éthylène. Mais de quoi s’agit-il ? L’oxyde d’éthylène est un pesticide interdit en Europe mais encore autorisé "dans certains produits d’importation, dont les graines de sésame, dans la limite de 0,05 mg/kg" rappelle le magazine UFC Que Choisir.
En effet, l’oxyde d’éthylène est considéré comme agent cancérogène avéré par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Il peut aussi induire des anomalies génétiques, est toxique par inhalation et peut provoquer des irritations des yeux, des voies respiratoires et de la peau, rappelle l’institut national de recherche et de sécurité (INRS).

Des taux 1.000 fois supérieurs à la limite

Problème, les taux retrouvés dans plus de 250 tonnes de graines de sésame en provenance d’Inde étaient jusqu’à 1.000 fois supérieurs à la limite autorisée. "Des investigations sont actuellement en cours en lien avec la Commission européenne pour identifier l’origine de cette contamination" note la DGCCRF. C’est pourquoi, "dans l’attente des résultats de ces investigations, les autorités sanitaires françaises ont pris (…) des mesures de retrait/rappel des produits contaminés."

Rapporter le produit en magasin

Que faire en attendant ? La DGCCRF appelle tous les consommateurs à consulter régulièrement la liste des produits concernés sur son site internet. Cette liste, régulièrement mise à jour, devrait s’allonger à mesure que l’Europe renforce ses contrôles sur les produits au sésame.
Actuellement, si vous avez acheté un produit concerné par le rappel, jetez-le ou rapportez-le en magasin pour obtenir un remboursement.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr