Cas contact, retrouvailles, symptômes… : quel test Covid choisir ?

Vous êtes symptomatique ou cas contact ? Vous voulez vous tester avant de retrouver vos proches ? Vous avez besoin du pass sanitaire ? Il existe presque autant de situations que de tests de détection... On vous explique quel test faire dans chaque cas.

Dr Anne Sikorav
Dr Anne Sikorav
Rédigé le , mis à jour le
Cas contact, retrouvailles, symptômes… : quel test Covid choisir ?

A chaque situation son test de détection du covid. Mais commençons par un rappel des différents tests disponibles :

- Le test PCR nasopharyngé (prélèvement nasal en laboratoire ou dans un centre de dépistage) est le test de de référence, son résultat est disponible généralement en 24 h.

- Le test antigénique (prélèvement nasal, fait le plus souvent en pharmacie) permet d’avoir le résultat plus rapidement dans les 30 minutes, mais il est aussi moins fiable. 

- L’ autotest est une forme de test antigénique, il est disponible en pharmacie. C’est un prélèvement nasal qui peut être fait chez soi, mais il faut un minimum d’explication préalable pour qu’il soit correctement réalisé. Attention, ce test n’est pas le plus fiable (sur 10 personnes infectées et auto-testées, 2 résultats de tests seront faussement négatifs…). Et point capital : il ne faut pas l’utiliser lorsque on a des symptômes ou qu’on est un cas-contact.  

Dans tous les cas, tout test antigénique ou autotest positif doit conduire à la réalisation d'un test PCR dans les 24h pour confirmer le résultat et faire un test de criblage pour connaitre le variant impliqué.

Je suis cas contact

Si vous êtes cas contact, "un test antigénique est à réaliser immédiatement" recommande le ministère des Solidarités et de la Santé. Si votre résultat est positif, un contrôle par PCR est nécessaire.

Si vous habitez avec la personne malade et que votre premier test est négatif, un autre test PCR ou antigénique sera nécessaire 5 à 7 jours après la guérison de cette personne.
Si vous n’habitez pas avec la personne malade, et que votre premier test est négatif, un autre test PCR ou antigénique doit être réalisé 5 à 7 jours après votre dernier contact avec cette personne. 

Je retrouve un proche ou je vais dans un lieu fermé

Vous rendez visite à un proche ou avez une activité prévue dans un lieu clos (restaurant, cinéma, spectacle etc… ) et souhaitez savoir si vous êtes infecté pour protéger les personnes que vous croiserez ? 
Vous pouvez réaliser un "auto-test le jour même, ou à défaut la veille", et en fonction du résultat prendre les mesures adaptées à votre situation, recommande la Haute Autorité de Santé (HAS). Attention, encore une fois, ces test ne sont pas les plus fiables… Si votre test est négatif, "les gestes barrières restent la meilleure des protections", souligne l’autorité sanitaire. 

Concernant les fêtes de fin d’années, le Conseil scientifique a aussi estimé que "le geste le plus utile" consiste pour les Français "en particulier les moins fragiles, les plus jeunes et les plus actifs socialement, à se dépister, soit par un autotest le jour même de la fête (Noël, Nouvel An) soit par un test antigénique, la veille ou le jour-même de l’événement". 
Pour l’épidémiologiste américain Michael Mina, même son de cloche et c’est vraiment le timing qui compte, en particulier face au variant Omicron : 

Peu importe le type de test, le plus important est de se tester juste avant l'événement auquel on participe - Dr Michael Mina 

Et prudence maximale pour nos aînés… Si vous rendez visite "à un proche en établissement accueillant des personnes âgées",  le ministère des Solidarités et de la Santé "invite à se faire tester avant cette visite".  Et la PCR reste "le plus fiable pour détecter le virus chez les personnes sans symptômes" rapporte l’instance. 

J’ai des symptômes

Soyons clairs, que vous soyez vacciné ou non, un test est nécessaire en cas de symptômes.  

Si les symptômes durent depuis 1 à 4 jours, il faut faire un antigénique ou une PCR. Et le test antigénique sera a compléter par une PCR s’il est positif... mais aussi s’il est négatif et que vous êtes à risque de formes grave de Covid (plus de 65 ans ou maladie reconnue). 
Si les symptômes évoluent depuis 5 à 7 jours, il faut faire une PCR obligatoirement.

Covid : séquence-t-on suffisamment le virus ?  —  Magazine de la Santé

J’ai besoin d’un pass sanitaire

Les tests RT-PCR et les tests antigéniques sont utilisables. Leur validité pour le pass sanitaire est ramenée à 24 heures depuis le 29 novembre 2021.

Concernant les autotests, seuls ceux réalisés sous la supervision d’un pharmacien sont reconnus comme preuves pour le pass sanitaire : après une suspension, la Direction générale de la Santé (DGS) a en effet informé le 12 novembre que "les résultats négatifs d'autotests réalisés sous la supervision sont à nouveau reconnus comme preuve utilisable pour le passe sanitaire « activité »." 
Attention, ces autotests supervisés sont donc autorisés pour obtenir le pass sanitaire en France, mais pas pour voyager. 

Pour conclure, on ne le dira jamais assez … un résultat de test négatif ne reflète la situation qu’au moment du prélèvement ! Prélèvement mal fait, prélèvement fait trop tôt, ou encore variant mal détecté ? "Certaines personnes avec un test négatif peuvent quand même être ou avoir été infectés"  avertit la Haute autorité de santé. 

A lire aussi : Fin de la gratuité des tests Covid confirmée

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !