1. / Bien-être - Psycho
  2. / Vacances

Le naturisme, un art de vivre

Proximité avec la nature, soin accordé à son corps... Le naturisme revient à la mode. Selon les estimations de la Fédération française, le nombre de pratiquants serait passé d'un million et demi à deux millions au cours des trois dernières années. Et la France est la première destination naturiste au monde, avec 73 plages naturistes autorisées. Quelles sont les origines de ce mouvement ?

Rédigé le

Le naturisme, un art de vivre

Les premières associations naturistes datent de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. À l'époque déjà, les bienfaits de la nudité sociale et des préoccupations hygiénistes étaient au cœur des idées véhiculées par le mouvement : "L'idée première, c'est de se soigner, de se servir des éléments pour soigner son corps comme l'héliothérapie", explique Karel Oliviero, rédactrice en chef de la revue naturiste "La vie au soleil".

À l'époque, plusieurs médecins estiment qu'il est bon d'exposer son corps nu au soleil. Parmi eux, les frères André et Gaston Durville qui fondent le village d'Héliopolis sur l'île du Levant. En Aquitaine, Albert Lecocq et son épouse Christiane créent le centre héliomarin de Montalivet en 1950 : "Albert Lecocq est le père fondateur du naturisme en France. Cette personne a eu des problèmes de santé et pour les résoudre, il a cherché et étudié plusieurs pistes et il est arrivé au naturisme. Il a fréquenté les clubs de l'époque, il était très en lien avec les Durville sur l'île du Levant. Il allait régulièrement passer ses vacances, des séjours et il a découvert Montalivet par hasard. Et de fil en aiguille, il a décidé d'en faire un haut lieu du naturisme", raconte Karel Oliviero.

Albert Lecocq a également créé la Fédération française de naturisme en 1950. Il en définit la pratique : "Par naturisme, nous entendons l'ensemble des règles qui rapprochent l'individu d'une vie naturelle". Aujourd'hui encore, ces valeurs sont revendiquées par de nombreux naturistes comme le confie Karel Oliviero : "À la santé, on va y attacher des valeurs communes, fortes comme la convivialité, l'authenticité, la simplicité, faire attention à son environnement, l'écologie… Ce sont aujourd'hui des sujets dont on entend beaucoup parler. Il s'agit des fondamentaux du naturisme".

Plus de soixante ans après sa fondation, le centre héliomarin de Montalivet compte aujourd'hui 3.000 emplacements répartis sur 200 hectares. Tentes, bungalows ou chalets, avec ou sans électricité, il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets.

En France, deux millions de personnes pratiqueraient le naturisme. À ces vacanciers, s'ajoutent environ deux millions d'étrangers. Ils viennent séjourner dans des sites dédiés, principalement en Aquitaine et dans le Languedoc-Roussillon.

Sponsorisé par Ligatus