1. / Bien-être - Psycho
  2. / Psycho

Il créait de faux souvenirs chez ses patients

Fabriquer des souvenirs. Cette technique illustrée par le film Eternal Sunshine of the Spotless Mind a malheureusement franchi la frontière de la fiction. Ce mardi 10 avril 2012 s'ouvre en effet le procès d'un thérapeute soupçonné d'avoir créé chez ses victimes de faux souvenirs refoulés. Françoise Chalmeau, ex-conseillère sur les questions de santé à la MIVILUDES réagit.  

Rédigé le , mis à jour le

Il créait de faux souvenirs chez ses patients

Entretien avec Françoise Chalmeau, ex-conseillère sur les questions de santé à la MIVILUDES, mission interministérielle de lutte contre les dérives sectaires

Agé de 77 ans, Benoit Yang-Ting se disait être humanothérapeute et réussissait à convaincre ses patients de l'existence de souvenirs douloureux expliquant leur mal-être. La plupart du temps, il s'agissait de viol ou de maltraitance.

En agissant ainsi, les victimes persuadées d'avoir besoin de ces consultations n'hésitaient pas à débourser des fortunes, jusqu'à 750 000 euros pour un patient.

En savoir plus

 

Sponsorisé par Ligatus