1. / Bien-être - Psycho
  2. / Environnement et santé
  3. / Canicule

Enfants, personnes âgées ou malades : nos conseils pour vous protéger de la canicule

Il est recommandé à chacun d'adapter son mode de vie à ces fortes chaleurs. La vigilance doit être encore plus importante pour les populations  les pus fragiles. 

Rédigé le

Enfants, personnes âgées ou malades : nos conseils pour vous protéger de la canicule

Cela n'aura échappé à personne, la semaine s'annonce marquée par une chaleur exceptionnelle. Cette canicule d'une précocité sans précédent devrait s'étendre au moins jusqu'à la fin de la semaine selon les prévisions de Météo-France. Ce lundi matin, l'alerte canicule niveau "orange" a été déclenchée pour Paris et ses départements limitrophes ainsi qu'en Seine-et-Marne. D'autres départements pourraient passer à ce niveau dans la journée. D'après Emmanuel Demaël, prévisionniste à Météo-France, le jour le plus chaud se situera "entre jeudi et vendredi" moment où les températures devraient "atteindre les 40°C ou les dépasser localement".

Lire aussi: Chaleur : comment le corps s'adapte ?

Ces fortes chaleurs doivent inciter à plus de vigilance pour éviter une déshydratation qui peut avoir des conséquences graves sur l'organisme. La soif et la sensation de bouche sèche sont de mauvais indicateurs de l'état de déshydratation. Une déshydration peut passer inaperçue. Lorsqu'elle est sévère, sans que la soif ne soit évoquée, elle s'accompagne toujours d'une altération de l'état général (fatigue, maux de tête, crampes, étourdissements...).

Comment se protéger de la canicule

Conseils pour tous:

  • Maintenir son logement le plus frais possible en fermant fenêtres et volets la journée. Les ouvrir le soir et la nuit s'il fait plus frais.
  • Eviter de sortir aux heures les plus chaudes (11h - 21h) et de pratiquer une activité physique.
  • Se réfugier 2 à 3 heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché…)
  • Se rafraîchir régulièrement en prenant des douches ou en se mouillant le corps
  • Se désaltérer sans attendre d'avoir soif en buvant 1,5 à 2 litres d'eau par jour, éviter les boissons à forte teneur en caféine (café, thé, colas) ou très sucrées (sodas) car ces liquides augmentent la sécrétion de l'urine. L'absence d'urine ou des urines foncées et en faible quantité doit ordonner de boire !
  • Les personnes travaillant en extérieur doivent boire un verre d'eau toutes les 15 à 20 minutes, se protéger la tête du soleil, et si possible aménager leurs plages de travail pour éviter les périodes les plus chaudes

Nourrissons et jeunes enfants : eau à volonté

Les plus petits s'exposent au risque de déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Ils doivent boire régulièrement (toutes les deux heures et avant qu'ils aient soif), surtout de l'eau, et rester le moins possible exposés à la chaleur. Pour les rafraîchir, les parents peuvent leur passer un gant de toilettes humide sur le corps ou utiliser un brumisateur.

Les nourrissons ne doivent JAMAIS être laissés en plein soleil ni seuls dans un véhicule.

Les recommandations pour les personnes âgées

Les personnes âgées n'ont pas toujours une bonne perception de la soif. Pour elles, selon les recommandations de la Direction générale de la santé (DGS), il est conseillé de boire au minimum l'équivalent de 8 verres par jour (soit 800 ml), l'idéal étant 13 à 15 verres (1,5 l), sauf en cas de contre-indication médicale, et de compenser la diminution des apports hydriques d'origine alimentaire par une hydratation supérieure. Il leur est également conseillé de passer deux à trois heures par jour dans un lieu frais.

Une grande fatigue, des difficultés inhabituelles à se déplacer, des maux de tête, des étourdissements et des crampes musculaires sont des signaux d'alerte qui doivent orienter immédiatement vers une consultation médicale.

Attention toutefois à ne pas faire trop boire les personnes âgées. Au delà d'1,5 à 2 litres, cela peut en effet s'avérer dangereux car leurs glandes sudoripares ne fonctionnent pas correctement et le risque est alors de développer un oedème. Le conseil est alors de compléter une consommation d'eau régulière en mouillant leur peau et en accélérant l'évaporation avec un ventilateur. Le même conseil vaut pour les insuffisants cardiaques qui consomment trop d'énergie pour transpirer.

Par ailleurs, il est possible pour les seniors et les personnes malades qui habitent à Paris de s'inscrire, par un appel téléphonique au 3975, au fichier "Chalex" pour qu'elles soient "contactées par téléphone pour prendre de leurs nouvelles et leur rappeler les mesures préventives face à la chaleur", selon un communiqué de la Ville de Paris.

En cas d'urgence, un médecin bénévole et un travailleur social seront mobilisés.

Malades chroniques : avis médical recommandé

Le danger est plus grand chez les personnes qui prennent régulièrement des médicaments car certains de ces médicaments peuvent augmenter les effets de la chaleur (déshydratation ou coup de chaleur). Les patients ne doivent prendre aucun médicament sans avis médical et les médecins sont invités à réévaluer l'intérêt des médicaments prescrits, notamment ceux susceptibles d'altérer la fonction rénale.

Enfin, pour tous, une plateforme d'information "Canicule info service" est accessible au 0800 06 66 66 (numéro vert) pour obtenir des recommandations sur les conduites à tenir. 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus