1. / Bien-être - Psycho
  2. / Environnement et santé
  3. / Canicule

Canicule : comment protéger son nourrisson ?

Nos conseils pour protéger les bébés et les jeunes enfants des risques de déshydratation ou de coup de chaleur.  

Rédigé le

Canicule : comment protéger son nourrisson ?
Crédits photo : © Pixabay / pexels

Alors que les températures grimpent et qu’une canicule s’est installée sur une grande majorité du pays, la vigilance est de mise, en particulier pour les personnes les plus fragiles. Parmi elles : les bébés et les jeunes enfants. Pour ces derniers, "la première précaution à prendre est d’éviter les sorties en journée, jusqu’à 18 heures environ" conseille la docteure Véronique Dufour, pédiatre chargée de la Protection Infantile dans le Service de Protection Maternelle et Infantile (PMI) de la ville de Paris.

A lire aussi : Enfants, personnes âgées ou malades : nos conseils pour vous protéger de la canicule

Jeux calmes et pièces aérées

Ainsi, aux heures les plus chaudes, "gardez les nourrissons et les enfants dans les pièces les moins chaudes et les plus aérées" conseille la pédiatre. Si vous devez sortir, attention aux poussettes qui sont le plus souvent "très fermées, sans circulation d’air". De même, ne laissez jamais un bébé "dans une pièce mal ventilée ou un véhicule, même pendant une très courte durée" précise un communiqué du Ministère des Solidarités et de la Santé. Et en cas de sortie obligatoire, que ce soit en période de canicule comme tout le reste de l’été, protégez votre enfant en lui faisant porter un chapeau, des lunettes de soleil et de la crème solaire.


A l’intérieur, si les activités physiques sont déconseillées en période de canicule, pas de contre-indication en revanche à "faire jouer un nourrisson sur un tapis d’éveil dans une pièce aérée, vêtu uniquement d’une couche et d’un tee-shirt en coton" propose la docteure Dufour. En effet, "évitez de laisser le jeune enfant torse nu pour le protéger des courants d’air excessif et des piqûres d’insectes" préconise la pédiatre.

A lire aussi : Canicule : 9 conseils pour se rafraîchir... sans climatisation !

De l’eau à tous les âges

Autre réflexe à adopter à tous les âges : l’hydratation. "Proposez un biberon d’eau au nourrisson le plus souvent possible" recommande la docteure Dufour. En quelle quantité ? "Autant qu’il veut, quel que soit son âge. L’enfant adaptera sa prise d’eau à ses besoins." répond la spécialiste. En revanche, "ne lui donnez pas plus de lait que d’habitude car cela aura pour effet de le nourrir en excès et de créer une demande superflue qu’il conservera même après la canicule" avertit la pédiatre.


Dans les cas les plus extrêmes, vous pourrez également proposer au nourrisson "des solutions de sels de réhydratation" par exemple si le bébé est malade ou qu’il est exposé à la chaleur lors de déplacements obligatoires en journée.

Humidifier le corps de bébé

Pensez également à rafraîchir le corps de votre bébé. Pour cela, "utilisez des brumisateurs, industriels ou manuels à remplir avec l’eau du robinet". Pensez aussi à "multiplier les bains et les douches légères à une eau plus fraîche que d’ordinaire" ou "les rafraîchissements au gant de toilette". Ensuite, "tapotez-le avec une serviette de bain, de manière à la sécher doucement, sans frotter".

Fièvre et rougissement : attention au coup de chaleur

Principal risque en période de canicule : le coup de chaleur. Ainsi, "si votre enfant devient rouge, qu’il présente un pic de fièvre et qu’il suffoque, conduisez-le aux urgences" recommande la docteure Dufour, car il s'agit là des principaux symptômes du coup de chaud.

Mais "les enfants en bonne santé supportent en général très bien la chaleur" rassure la docteure Dufour, qui ajoute : "Ils sortent tout de même d’un environnement à 37 degrés dans le ventre de leur mère !"

En cas de doutes ou de questions sur la conduite à tenir face aux fortes chaleurs, contactez la plateforme téléphonique "Canicule Info Service" au 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, du lundi au samedi de 9h à 19h).

Voir aussi sur Allodocteurs.fr