1. / Bien-être - Psycho
  2. / Environnement et santé
  3. / Canicule

Canicule : douze départements en alerte orange

Le ministère de la Santé place douze départements du centre-ouest de la France en vigilance orange canicule ce lundi 18 juillet 2016. Une plateforme téléphonique est ouverte pour obtenir des conseils pour supporter les fortes chaleurs.

Rédigé le

Canicule : douze départements en alerte orange
Canicule : douze départements en alerte orange

L'été a tardé à arriver mais depuis quelques jours la chaleur s'installe dans le pays. Selon Météo-France, un épisode de canicule devrait débuter lundi à 14h et prendre fin au plus tôt mardi à 7h dans les départements suivants : Maine-et-Loire (49), Indre-et-Loire (37), Vendée (85), Deux-Sèvres (79), Vienne (86), Haute-Vienne (87), Charente (16), Charente-Maritime (17), Mayenne (53), Sarthe (72), Allier (03) et Puy-de-Dôme (63).

Les conseils à suivre en cas de canicule :

- S'hydrater suffisament mais pas trop : 1 à 2 l par jour (soit 8 à 10 verres d'eau par jour fractionnés sur l'ensemble de la journée).

- Eviter de sortir aux heures les plus chaudes entre 12h et 16 h.

- Rafraîchir son intérieur :

en ventilant les pièces (ventilateurs et courants d'air),

en fermant  les volets et les rideaux,

en plaçant des linges humides devant les fenêtres,

- Passer du temps dans des endroits climatisés comme le cinéma ou un supermarché (3 ou 4 h par jour pour faire descendre sa température corporelle)

- Penser à prendre des nouvelles des personnes fragiles et à leur venir en aide.

 - Contacter un médecin en cas de :

crampes (jambes, bras, fessiers, ventre)

maux de tête,

nausées ou vomissements.

La canicule est un épisode de températures élevées de jour comme de nuit, sur une période prolongée. Dans ces douze départements, les températures seront comprises entre 35 et 38 degrés aujourd'hui et demain. Ils ont été placés en vigilance orange canicule. "Trente-six départements sont, par ailleurs, en vigilance jaune", relève le ministère.

Les fortes chaleurs, surtout quand leur survenue est brutale, peuvent entraîner une souffrance corporelle : fatigue, insolation, déshydratation jusqu'au gravissime et parfois mortel coup de chaleur. Il faut donc adopter des gestes simples pour éviter ce genre d'accidents (voir encadré) en restant attentif à son propre corps.

Il ne faut pas oublier d'agir et de venir en aide aux personnes que l'on sait isolées ou fragiles risquant de souffrir de la situation. En effet, quand il fait chaud, le coeur doit travailler plus. Il bat plus vite pour permettre au corps de transpirer et de se refroidir. Les personnes âgées ou malades avec un coeur fragile vont avoir du mal à adapter leur débit cardiaque surtout si elles ont des médicaments qui empêchent l'accélération du coeur. Elles ne vont pas assez transpirer et donc avoir du mal à réguler leur température corporelle et risquent plus facilement la déshydratation ou le coup de chaleur.


Crédit Météo France. Prévisions du lundi 18 juillet 2016.

Une plateforme d'information téléphonique pour conseiller en cas de forte chaleur

Une plateforme d'information téléphonique sur la canicule fonctionnera à partir de lundi 10h00, a annoncé dimanche le ministère de la Santé.

Cette plateforme, "accessible au 08 00 06 66 66, permet d’obtenir des conseils pour aider à supporter les fortes chaleurs", a indiqué le ministère dans un communiqué. Elle vise à "répondre aux questions et informer sur les recommandations sanitaires à suivre en période de fortes chaleurs".

L'appel est gratuit depuis un poste fixe en France, de 09h à 19h00, précise le ministère, soulignant que les autorités sanitaires "surveillent la situation heure par heure".

Le ministère rappelle les conseils simples à adopter par tous (...) afin de lutter au mieux contre les conséquences de la chaleur : boire de l'eau régulièrement, éviter de sortir au heures les plus chaudes, maintenir son logement frais...

Voir aussi sur Allodocteurs.fr