1. / Bien-être - Psycho
  2. / Environnement et santé
  3. / Animaux

Punaises de lit : le cauchemar des citadins

Dix-sept associations alertent les pouvoirs publics : la prolifération de ces parasites est devenue une affaire de santé publique.

Rédigé le

Punaises de lit : le cauchemar des citadins

Cinémas, campus, hôpitaux… Plus aucun bâtiment n’est à l’abri des punaises de lit. Début octobre 2019, c’est même la bibliothèque de l’Alcatraz à Marseille qui a dû fermer ses portes pour une désinfection de plus de 10 jours. Les insectes avaient élu domicile dans les sièges et dans les livres. Lundi 4 novembre, l'intercollectif Punaises de lit qui rassemble 17 associations marseillaises s'est rassemblé devant l'Agence régional de santé. Objectif : forcer les pouvoirs publics de santé à réagir.

 

À lire aussi : "Les punaises de lit craquent pour le rouge et le noir."

Réactions allergiques

Contrairement au moustique, la punaise de lit ne transmet pas de maladie. Ses piqûres peuvent provoquer des réactions très différentes selon les personnes. « Ça peut aller de rien du tout, aucune réaction, dans 35% des cas, à des boutons graves parfois très graves en raison de l’allergie que nous développons ou non, à la salive de ces punaises », explique le Dr Arezki Izri, parasitologue à l hôpital Avicennes (93). « Mais les réactions psychologiques par contre sont très importantes. Nous avons vu des gens pleurer pour sauver leurs enfants qui sont mangés tous les soirs par ces bestioles. »

Être en contact avec ces parasites peut aussi engendrer un sentiment de malaise et inciter les victimes à s'isoler de peur de contaminer leurs proches. « On pense surtout qu’on va infecter tout l’environnement, voilà ce qu’on craint, tout en étant victime, on a un sentiment de culpabilité », témoigne une victime.

À lire aussi : "Les chiens partent à l'assaut des punaises de lit"

Gare aux fausses bonnes idées ! 

Il est bien sûr possible de s’en débarrasser mais surtout : évitez les insecticides ! Le Dr Arezki Izri insiste : « Si on applique ces produits qui sont dangereux pour l’homme, cela irrite les punaises. Elles sont devenues résistantes aux insecticides. Ça les dissémine partout dans la maison, donc quand vous mettez ces produits vous aggravez le problème. »

La bonne méthode est d'aspirer les insectes avec un aspirateur ou de les tuer avec de la vapeur sèche. Pour les vêtements, lavez-les à haute température. Une fois la personne débarrassée des punaises de lit, les boutons disparaissent en quelques jours.

 

 

 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr