Une mauvaise cicatrisation est-elle liée à une mauvaise qualité de peau ?

Une mauvaise cicatrisation est-elle liée à une mauvaise qualité de peau ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Jean-Michel Amici, dermatologue :

"Je pense que l'on peut opérer aujourd'hui sans laisser de cicatrices. On nous consulte souvent avec la demande magique de gommer les cicatrices. Il y a deux cas de figure. La plupart du temps, on place le patient dans la situation de bonne cicatrisation. Il y a des complications qui peuvent survenir comme un saignement, une infection, qui vont être source de désunion, avec un patient qui va absorber des médications immunosuppressives. Or la cicatrisation se fait essentiellement grâce à l'inflammation. Tout ce qui va venir abaisser cette inflammation, les corticoïdes, les immunosuppresseurs modernes, vont interférer sur la capacité du patient à cicatriser. Après il faut accompagner la cicatrisation. Le dermatologue a alors un rôle majeur car il connaît la peau et il va déployer des choses pour améliorer la cicatrice du chirurgien.

"Un des secrets est probablement de faire  un plan profond de bonne qualité, c'est à dire de faire absorber par des fils résorbables invisibles, la majorité de tensions. Car ce sont les tensions sur les berges de la cicatrice qui vont être ensuite la principale source de dystrophie, donc de complications. Il faut minimiser l'utilisation de fils sur la peau qui se solderont par autant de marques, que ce soit par des agrafes ou par un fil non résorbable superficiel."

En savoir plus :