Traiter les séropositifs par intermittence permettrait-il de réduire les effets secondaires ?

Traiter les séropositifs par intermittence, faire une "pause" dans le traitement permettrait-il de réduire les effets secondaires ? Les réponses avec le Dr Marina Karmochkine, médecin immunologiste.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

"Jusqu'à présent on sait que les arrêts de traitement sont vraiment délétères. Si on arrête les médicaments, le virus se re-multiplie, les défenses immunitaires re-baissent… En revanche on peut adapter les doses de médicaments, on peut mesurer la quantité de médicaments dans le corps… Et on peut donc adapter le traitement. On ne traite pas une femme de 50 kilos comme un homme de 100 kilos donc on peut adapter et être vigilant.

"On ne fait plus d'arrêt de traitement, il y a juste un protocole thérapeutique qui va se mettre en place. Et dans le cadre d'un protocole, il y aura la possibilité chez quelques patients très sélectionnés d'arrêter le traitement. Le message : quand on commence un traitement, on n'arrête plus. Et si possible on commence le traitement, cela fait partie des indications actuelles. Tout le monde devrait être traité."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :