Quelle différence entre tics et TOC ?

Mon fils de 13 ans a des tics à répétition depuis plusieurs mois ; peut-on craindre que cela devienne des TOC ? Et que faire ? On m'a dit que ronger ses ongles est un TOC. Qu'en est-il ? Quels conseils pour stopper ce geste automatique et inconscient ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Aurélia Schneider, psychiatre :

"Le TOC est un trouble obsessionnel compulsif. C'est l'association d'une obsession, c'est-à-dire une idée obsédante, de malheur par exemple... et de compulsions qui sont les rituels conjuratoires, c'est-à-dire toutes les manœuvres qu'on fait, ou pensées mentales pour calmer l'angoisse, pour que l'obsession ne se produise pas. Si je marche sur les bandes blanches des passages piétons, alors personne de ma famille ne mourra... Si je défais mon lacet comme il faut, alors il ne se passera rien... Tant que ce n'est pas fait parfaitement, on craint que les choses se produisent et on refait l'action. Dans ce cas, il s'agit d'un TOC. Un tic correspond à un geste isolé sans l'idée obsédante.

"Se ronger les ongles, ce n'est pas un TOC. Se ronger les ongles est plutôt un tic. Les tics sont des gestes isolés qui n'ont pas de rapport avec une compulsion c'est-à-dire avec une obsession, avec une pensée... Il peut y avoir de l'angoisse dans les tics mais pas une angoisse cognitive, pas une angoisse mentale d'obsession."

En savoir plus sur les TOC

Dossier :

Questions/réponses :